Accès direct au contenu

Retour en grâce

Fernando Torres met l’Espagne à ses pieds

Moqué depuis son transfert record à Chelsea (58 millions d'euros) en janvier 2011, Fernando Torres est peu à peu revenu en grâce. Et à quelques jours du début de l'Euro, il semble en pleine forme.

Fernando Torres revient de loin, très loin. Après des débuts difficiles à Chelsea où il avait été transféré en janvier 2011, l'attaquant espagnol a semble-t-il retrouvé son potentiel et sa confiance. Après six premiers mois délicats à Chelsea, où il n'avait inscrit que deux buts, Fernando Torres était quasiment un paria, au point d'avoir perdu sa place en équipe nationale. Certains le disait même perdu pour le football. Mais à force de persévérance, "el nino" est redevenu efficace. Avec 12 buts cette saison toutes compétitions confondues, il est certes loin de ses plus belles années à plus de 20 buts, mais il a tenu son rôle dans la victoire de Chelsea en Ligue des champions, malgré son statut de suppléant de Didier Drogba.

L'Espagne le réclame
Une bonne fin de saison qui a convaincu le sélectionneur Del Bosque de l'intégrer à son groupe des 23 pour l'Euro 2012. Mieux, Fernando Torres pourrait obtenir une place de titulaire à la pointe de l'attaque du champion d'Europe en titre, comme c'était le cas jeudi soir en match amical face à la Corée du Sud (4-1). C'est en tout cas le souhait des Espagnol. Suite à un sondage effectué par Marca, Fernando Torres recueille 46,6% des suffrages devant Llorente (43,8%) et Negredo (9,4%). C'est ce qui s'appelle retourner l'opinion !