Accès direct au contenu

Foot

EXCLU : Les Émiratis lâchent Nancy pour Troyes ?

Tout proche de racheter l’AS Nancy Lorraine, le fond émirati City Group serait en train de faire demi-tour. Et accélère sur le rachat de l’ESTAC.

En négociation très active avec des représentants émiratis, l’AS Nancy Lorraine est en train de voir les membres de City Group faire demi-tour. En stand by depuis plusieurs semaines, le dossier du rachat du club lorrain connaît en effet un gros coup de froid. D’après nos sources, City Group vient d’orienter son viseur sur l’ESTAC, également à la recherche d’un repreneur. Nos informations indiquent que François Baroin, maire de Troyes, s’est personnellement impliqué dans ce dossier. L’homme politique pousserait notamment le dossier d’un président de club. A priori, il s’agirait du président de Vannes (Maxime Ray), soutenu par un fond d’investissement. Une offre de 7 millions d’euros serait ainsi arrivée sur le bureau du président troyen, Daniel Masoni. Une proposition qui serait sur le point d’aboutir. Mais derrière le projet piloté par François Baroin, il y aurait bien les membres de City Group. Un joli cheval de Troyes