Accès direct au contenu

Foot - Euro

Attentats à Paris : Une légende espère la délocalisation de l’Euro 2016 !

Dans un entretien accordé à Die Welt, Just Fontaine s’est prononcé sur l’organisation de l’Euro 2016.

Les attentats de Paris à sept mois de l’Euro 2016 inquiètent forcément. Mais pour l’heure, pas question d’envisager un report ou une annulation de l’Euro en France : « Cette question dépasse, et de loin, mes responsabilités d’organisateur opérationnel. Mais on voit bien que, pour l’UEFA (la Confédération européenne) et la France, c’est un type de décision qui a beaucoup de conséquences. Tout est possible, tout est envisageable. Mais ce serait reconnaître que ceux qui nous attaquent ont raison de le faire », a confié le président du comité d’organisation Jacques Lambert dans les colonnes de L’Equipe dimanche.

« La France doit renoncer à l’organisation »

« Cela me brise le coeur de le dire maintenant, surtout que j’avais hâte d’y être, mais je pense que la France doit renoncer à l’organisation. Tous les autres pays peuvent accueillir le championnat, mais pas nous. Je crains fort que ce vendredi noir se répète. Je pense que nous ne pouvons pas garantir la sécurité nécessaire pour un tel événement. C’est tout simplement trop dangereux. Pensez-vous qu’à l'avenir les gens voudront de nouveau aller au Stade de France? (…) Je suis pour que le Championnat d'Europe soit organisé dans un autre pays », a lancé Just Fontaine dans les colonnes de Die Welt.

La mise au point de Thierry Braillard

« Commencer à se poser la question, c’est commencer à nourrir ces barbares, qui n’attendent que cela quelque part. Au contraire : je crois qu’il faut qu’on montre que la France est forte et qu’elle est tout à fait en capacité d’accueillir la Cop 21 dans quelques jours, d’accueillir une compétition comme l’Euro (de football), tout comme nous avions accueilli l’Euro de basket (l’été dernier) dans de grandes conditions de sécurité. Donc au contraire, je crois qu’il faut lever ces inquiétudes et montrer notre détermination à ce que ce soit une fête populaire et que tout se passe bien », a de son côté confié Thierry Braillard, le secrétaire d’état chargé des Sports dans Stade 2.

Articles liés