Accès direct au contenu

Tactique

EDF : Le plan prévu par Blanc face à l’Espagne

Laurent Blanc

Lors de la conférence de presse avant la rencontre entre l’Espagne et la France, Laurent Blanc est revenu sur le dispositif qu’il voudrait mettre en place. Un plan basé sur celui des Croates, pour faire tomber la Roja et l’éliminer.

Depuis la défaite contre la Suède, qui a précipité les Bleus contre l’Espagne en quart de finale, Laurent Blanc a souvent dû regarder la vidéo du match entre la Roja et la Croatie. Car lors de cette rencontre décisive du groupe C, les hommes de Slaven Bilic ont bousculé et fait vaciller les champions du monde et d’Europe, qui n’ont dû leur salut qu’à un but tardif. Les Croates avaient fait un match solide, passant à deux doigts de la victoire et de la qualification. Et la façon dont ils ont joué inspire le Cévenol.

« Ils ont joués avec le cœur »
Pendant la conférence de presse d’avant-match, le sélectionneur est revenu sur la rencontre des Croates, insistant sur leur état d’esprit. « Ils ont joué avec leurs qualités, avec leur cœur. Il y avait aussi une solidarité incroyable entre eux » a expliqué le « Président ». Une solidarité à toute épreuve, alliée à une bonne stratégie mise en place par Bilic, qui aurait pu leur permettre d’ouvrir le score, et pourquoi pas de marquer, comme l’a rappelé Blanc.

Mais si cette tactique a gêné la Roja, elle ne l’a pas totalement anéantie, puisqu’une fois de plus, les coéquipiers d’Iniesta se sont imposés. Une raison simple pour l’ancien entraîneur de Bordeaux : « Ils (les Croates) ont souffert comme c’est pas permis ». Il faudra donc en faire un peu plus pour les Bleus, et notamment offensivement, car il faudra mettre (le peu) d’occasions au fond des filets de Casillas, s'ils veulent avoir une chance d’affronter le Portugal. En tout cas, Laurent Blanc sait déjà ce que ses joueurs ne devront pas faire contre les joueurs de Del Bosque : « Contre cette équipe, si vous pensez que vous allez être supérieur à elle, je pense que vous faîtes une erreur ». L’Equipe de France est prévenue.

Rémi dos Santos