Accès direct au contenu

Le revenant

EDF-Barça : Y a-t-il encore de la place pour Abidal ?

Eric Abidal

Annoncé de retour avant la fin de l’année 2012, Eric Abidal aura-t-il encore un rôle concret à jouer à Barcelone ou en équipe de France ? Si le débat reste encore ouvert chez les Bleus, la concurrence devrait clairement le freiner en Catalogne.

Le retour tant attendu
Comme nous vous l’expliquions ce jeudi, Xavi a affirmé dans les colonnes de Sport qu’Eric Abidal devrait effectuer son grand retour à la compétition entre novembre et décembre prochain : « C’est un exemple. Il vient tous les jours au gymnase, matin et soir. Je ne vais pas vous dire qu’il sera de retour en novembre, ce n’est pas sûr. La vérité, c’est qu’il sera prêt entre novembre et décembre ». Une grande nouvelle pour l’ancien latéral gauche lyonnais, qui n’était pas certain de pouvoir rejouer un jour au football après sa tumeur du foie. Toutefois, les occasions de briller sous le maillot du FC Barcelone ou même en équipe de France devraient se faire de plus en plus rares pour lui.

Un mercato de tous les dangers
Il faut dire que le FC Barcelone a été contraint de faire sans l’international tricolore pendant plus de six mois, et c’est pour cela que Tito Vilanova a largement renforcé son secteur défensif avec les arrivées de Jordi Alba et Alexandre Song durant le mercato estival. Le premier, titulaire indiscutable en sélection espagnole, occupera le flanc gauche de la défense sans débat possible. Le second, milieu défensif de métier, est également capable de dépanner en charnière centrale à l’image de Javier Mascherano. Rajoutez à cela les indétrônables piliers défensifs du Barça (Puyol, Piqué, Busquets, Adriano), et vous comprendrez que la tâche qui attend Eric Abidal à son retour à la compétition s’annonce des plus délicate, voire impossible. Du moins au Camp Nou.

Une chance pour les Bleus ?
En équipe de France, la donne semble déjà différente. Patrice Evra n’apporte pas satisfaction et Gaël Clichy peine à se montrer régulier sous le maillot tricolore. Les deux Mancuniens, qui se sont disputés la place de titulaire depuis la mise à l’écart d’Abidal, pourraient donc voir revenir un vieux concurrent de poids qui leur a souvent barré la route chez les Bleus. Reste à savoir s’il disposera de la confiance de Didier Deschamps : « Je l'ai eu à ses débuts, il a prouvé que c'était un battant, il va devoir le faire encore un peu. C'est un combat pour la vie. A côté, le foot, c'est de la littérature. C'est difficile de parler de choses légères quand on voit ce qu'il vit », expliquait le sélectionneur national en mars dernier, alors qu’il était encore entraîneur de l’OM à l’époque. Toutefois, une éventuelle convocation chez les Bleus devrait dépendre de son temps de jeu au Barça et Abidal devra pour cela se montrer convaincant dès les premières semaines de son retour. Après tout, il a déjà prouvé par le passé qu’il savait soigner ses come-back.

Par Guillaume de Saint Sauveur