Accès direct au contenu

Joue là comme rami

Eden Hazard et sil restait a Lille

Annoncé dans les plus grands clubs européens, Eden Hazard va très probablement rester dans le Nord. Au moins une saison encore.J'ai 20 ans, trois mois et les dix plus grands clubs du monde à mes pieds. Je joue à Lille, depuis bientôt six saisons, et on me compare trois à quarante fois par an à Zinedine Zidane. Que dois-je faire ? « Si j'avais eu envie de partir, je serais déjà parti », a répondu l'intéressé. En effet, Eden Hazard aurait très bien pu se faire la malle l'été dernier, et celui d'avant, en prêtant attention aux approches de Chelsea, Arsenal et de toutes ces écuries qui jouent la Ligue des champions chaque année. Lille a beau ne pas être vendeur, il suffit d'un coup de fil de l'agent du joueur pour que la machine s'emballe. Mais ce n'est pas le cas. L'entourage du Lillois, ainsi que ses dirigeants, freinent des quatre fers pour retarder son envol. Et ne surtout pas lui griller les ailes.

Acheté... puis prêtéCoté a 23 millions d'euros par les Experts de l'Argus du 10, Eden Hazard a largement les capacités d'affoler les compteurs puisque la somme de 30 millions d'euros est régulièrement évoquée dans la presse étrangère. Même si l'appât du gain ne semble pas être une priorité, « Je veux une équipe avec un jeu offensif, l'argent passe au second plan », le Belge est plus l'ambitieux et ne restera pas dans le Nord encore deux ans. Néanmoins, le voir rester à Lille la saison prochaine ne serait une surprise. « J'étais persuadé qu'il partirait en juin et plus j'en parle autour de moi, plus on me dit qu'il restera », explique un agent français. Selon nos informations, Eden Hazard compte sur la Ligue des champions l'an prochain pour poursuivre l'aventure lilloise, mais envisagerait pour autant la possibilité de sceller son avenir dès cet été, en donnant son accord pour un grand d'Europe, mais en étant prêté au Losc encore pour une saison. Une méthode utilisée par Adil Rami, engagé cet hiver par Valence, mais toujours sous les couleurs lilloises jusqu'en juin.

Découvrez l'intégralité de cet article dans le 10 Sport,
en kiosque ce jeudi