Accès direct au contenu

Ballack détestait Deco

Drogba se prend pour une star

Didier Drogba affiche un visage humble dans les médias. Mais dans le vestiaire de Chelsea, Drogba ne contrôle pas sa grosse tête. C'est son ancien entraîneur, Luiz Felipe Scolari qui l'assure.

Didier Drogba a un énorme boulard ! Sans prendre de gants, Luiz Felipe Scolari, son ancien entraîneur à Chelsea, a dénoncé les comportements de certains Blues, Drogba en tête : « Je n’ai pas quitté Chelsea en raison d’un sabotage des joueurs mais c’est vrai que le vestiaire est difficile à contrôler. Didier Drogba pensait qu’il était la star du groupe. J’ai eu plusieurs conflits avec lui. » Des exemples ? « Il voulait aller dans un hôpital à Paris quand il était blessé. J’ai dit non. En son absence, Anelka a bien joué et marqué beaucoup de buts. A son retour, Drogba voulait reprendre sa place. J’ai dit non », rapporte le Brésilien à TB Arena Sport TV.

Scolari : Adriano plutôt que Drogba
A quel point Scolari était en conflit avec Drogba ? Au point où l’entraîneur champion du monde avec le Brésil souhaitait virer l’Ivoirien pour Adriano ! Scolari préférait donc travailler avec un joueur alcoolique et dépressif qu’avec Drogba !

Mais l’ancien attaquant de l’OM n’était pas le seul ingérable du groupe. Michael Ballack semblait aussi être une sacrée tête de lard : « Ballack voulait être l’un des propriétaires du vestiaire. Il était jaloux de Deco. Il ne voulait pas de son arrivée et j’ai dû bien lui expliquer que c’était moi le coach. Je voulais les faire jouer ensemble mais c’était impossible, ils ne se parlaient pas. » Bien lancé, Scolari n’a rien trouvé à redire sur Anelka. Peut-être n’est-il pas si ingérable ?