Accès direct au contenu

Grèviste

Drenthe maison taguee a Alicante

Royston Drenthe a décidé de ne pas rentrer à Alicante pour protester contre les arriérés de salaires que lui doit l'Hercules. Le Néerlandais n'est de toute façon plus le bienvenu en ville.

Hercules Alicante a peut-être vécu au-dessus de ses moyens en réalisant un recrutement étonnant avec les arrivées de David Trezeguet, Royston Drenthe ou encore Nelson Valdez. Mais la réalité rattrape le surprenant promu. Depuis plusieurs mois, des retards ont été constatés dans le versement des salaires.

"Hijo de p..."
Le seul à avoir râlé fut Drenthe, habitué aux usages du Real Madrid. Le Néerlandais a séché la reprise de l’entraînement et il comptait ne plus revenir avant le versement complet de ses arriérés de salaires. Son retour était pourtant annoncé finalement ce lundi par le club. Une petite surprise attend Drenthe à son domicile. L’une des façades de sa maison a été taguée avec des inscriptions aussi chaleureuses que « bâtard », « fils de p… », « mercenaire ». Bienvenue à la maison, Royston…