Accès direct au contenu

Solutions face au climat

Des stades demontables et climatises au Qatar

Le Qatar expose son projet d'organisation de la coupe du monde 2022 à une délégation de la Fifa. Modernité ultime, les Qataris ont prévu des stades climatisés.

Retoquée, la candidature du Qatar pour les Jeux Olympique 2018 n'avait pas été retenue faute de sérieux. Autre compétition, autre niveau d'exigence. Pour la coupe du monde, il semblerait que le Qatar ait mis le paquet utilisant des arguments de taille.

Depuis mardi , une délégation de la Fifa en prend plein les yeux. Forts d'un projet pharaonique, les Qataris n'ont peur de rien. La construction, ils connaissent. Le cheikh Mohammad Ben Hamad Al-Thani, président du comité de candidature Qatar 2022 , a présenté l'ampleur de son projet qui s'inscrit dans l'air de l'écologie et de la modernité. Principale innovation, la construction de stades entièrement climatisés pour faire face aux 45°C quotidiens dans le désert. La délégation a visité un stade déjà climatisé de première génération. 

« Le climat n'a jamais été un problème pour le dossier du Qatar, a assuré le directeur exécutif du comité qatari, Hassen Al-Dhaouadi. L'expérience des stades climatisés est un succès et nous nous préparons à des stades climatisés de deuxième génération, fonctionnant à l'énergie solaire», a-t-il poursuivi, promettant aussi «une climatisation à plus large échelle, incluant non seulement les stades, mais aussi des espaces ouverts autour des stades».

Autre aspect innovant, l'organisation de Qatar 2022, prévoierait le démontage des stades après la compétition pour être remontés ailleurs. C'est Colissimo qui va être content!