Accès direct au contenu

Foot - Coupe du monde

Coupe du monde : Pour Motta, la France a hérité d’un groupe « beaucoup plus simple »

Présent en zone mixte après la belle victoire du PSG face à Sochaux (5-0), le milieu italien Thiago Motta a été invité à réagir au tirage au sort de la Coupe du monde et aux fortunes diverses de la France et de l’Italie.

Après la victoire du Paris Saint-Germain face à Sochaux (5-0) ce samedi à l’occasion de la 17e journée du championnat français, le milieu international italien Thiago Motta a accepté de revenir sur le tirage au sort des poules de la Coupe du monde 2014. Si la France a évidemment eu une chance insolente en héritant du groupe le plus simple, l’Italie, elle, n’a pas été gâtée en atterrissant dans le fameux groupe de la mort.

« SOIT ON SE QUALIFIE, SOIT ON RENTRE À LA MAISON »

En effet, l’Italie devra affronter tour à tour l’Uruguay, l’Angleterre et le Costa Rica pour espérer se qualifier pour les huitièmes de finale. Une tâche qui s’annonce difficile selon Thiago Motta. « C’est un groupe difficile, c’est vrai, mais c’est comme ça, c’est la Coupe du monde. Je pense que c’est mieux comme ça et une fois arrivé au Brésil, on va voir si l’Italie est oui ou non une bonne équipe. Soit on se qualifie, soit on rentre à la maison. »

« VOIR SI ON PEUT SE QUALIFIER »

Et quid de la France qui a, elle, hérité de la Suisse, de l’Equateur et du Honduras ? « C’est un groupe beaucoup plus simple mais c’est comme ça. On peut toujours parler mais c’est comme ça, nous on va essayer de passer la phase de poules. Beaucoup d’Italiens pensent que la France a été favorisée ? Je ne pense pas différemment (rires). Mais c’est ça le foot, le foot c’est beau comme ça. On va y aller, faire notre travail et voir si on peut se qualifier. »

Articles liés