Bouclier
Comment lEspagne réhabilite Benzema

Karim Benzema, qui squatte le rayon des déceptions de l’équipe de France à l’Euro, n’a pu échapper aux critiques fondées sur le domaine sportif. En Espagne, la presse préfère pourtant le préserver.

Quand la France casse…
Karim Benzema aura terminé l’Euro avec deux petites passes décisives à son compteur personnel. C’est maigre pour un joueur que l’on décrivait comme une possible star de la compétition. Pour couronner le tout, on a préféré s’attarder sur cette statistique qui l’enterre. Avant les demi-finales Benzema était en effet le joueur qui avait effectué le plus de tirs sans marquer : 19 tentatives, 0 but.

… l’Espagne s’enflamme
En Espagne, rien de tout cela. Pour ne pas lui tomber dessus à bras raccourcis, plusieurs medias préfèrent mettre en avant le bilan de 34 buts inscrits cette saison entre matchs sous le maillot du Real Madrid et ceux de l’équipe de France, notamment les rencontres préparatoires à l’Euro. Sympa. De plus, les forums insistent surtout sur les 24 passes décisives distillées par le « buteur » des Bleus lors de son exercice 2011-2012, dont 2 en Ukraine. « Un coéquipier parfait pour n’importe qui peut partir en vacances avec le sentiment du devoir accompli », s’enflamme le très madridiste Defensa Central.

Benzema montré sous son meilleur jour
Sur les réseaux sociaux, impossible d’imputer l’échec cuisant des Bleus à Benzema. Mieux, le magazine Hola, plutôt axé dans le people, a décidé de montrer Benzema sous son meilleur jour. Ainsi, pour illustrer sa prestation d’ensemble à l’Euro, quoi de mieux qu’une simple photo de son « physique musclé » pour attirer les regards et prouver qu’il est encore loin d’être cramé ?