Accès direct au contenu

Les temps sont durs

Chelsea : le cadeau refusé par Torres

Unique buteur lors de la victoire de l’Espagne lors de l’Euro en 2008, Fernando Torres paraît bien loin de cette époque dorée au point de voir ses chances de fouler les pelouses d’Ukraine et de Pologne au championnat d’Europe prochain s’amoindrir de jour en jour. Et cette situation n’est pas prêt de s’arranger.

Lors du premier match sous l’ère Di Matteo, les Blues se sont imposés 2-0 en match d’appui lors des 1/8es de finale de la coupe d’Angleterre, face à la modeste équipe de Championship de Birmingham City. Mais ce match a été marqué par un fait totalement révélateur de l’état d’esprit de l’ancien Madrilène. Alors que les Londoniens possédaient déjà deux buts d’avance au tableau d’affichage, Fernando Torres s’est fait accrocher par l’ancien Stéphanois Guirane N'Daw dans la surface de réparation. Le numéro 9 refusa de tirer le penalty laissant son compatriote Juan Manuel Mata le frapper à sa place (qui par ailleurs l’a raté). Une scène expliquée par ce dernier : « Je lui ai demandé si il voulait tirer le penalty, étant donné qu’il l’avait provoqué. Mais il m’a rétorqué qu’il n’était pas sur la liste des tireurs et a donc refusé».

Un témoignage qui ne va pas améliorer la situation dans laquelle se trouve actuellement "El Niño" depuis on arrivée à Chelsea, ce dernier n'ayant marqué que 6 buts toutes compétitions confondues. Une statistique effrayante...

par Jonathan Bensadoun