Accès direct au contenu

Fallait pas lénerver

Barça : Mascherano pique une colère

Javier Mascherano

Javier Mascherano ne parle pas souvent mais, quand il le fait, il ne fait pas semblant. Remplaçant régulier au Barça, l’Argentin a voulu rétablir une vérité très personnelle. Sans prendre de pincettes.

A l’été 2010, Javier Mascherano a débarqué au FC Barcelone en provenance de Liverpool avec l’étiquette de « petit chef ». Rien de plus normal puisque son surnom n’est autre que « Jefecito », qui veut dire exactement la même chose en espagnol. Plusieurs mois après avoir été affublé de ce sobriquet élogieux, Mascherano a toutefois souhaité rétablir sa vérité en conférence de presse.

« Je ne le sens pas »
Entre deux questions sur la prolongation de Josep Guardiola et le passage à vide de Lionel Messi, le milieu de terrain argentin, plus utilisé en défense centrale, s’est emballé. « Je n’ai jamais aimé que l’on m’appelle ainsi, a-t-il expliqué devant les micros. Ce n’est même pas un surnom qui me va car il ne correspond en rien à ma façon d’être. Je ne le sens pas ». Le message est passé, (petit) chef.


 

Articles liés