Accès direct au contenu

Vaincre la blessure

Arsenal : lheure de la renaissance pour Abou Diaby ?

Actuellement en pleine préparation avec Arsenal, Abou Diaby espère avoir enfin vaincu le spectre de la blessure qui le hante depuis plusieurs années. L’international tricolore souhaite repartir du bon pied, des ambitions plein la tête.

Depuis le Mondial 2010 avec l’équipe de France, le grand public a bien eu du mal à entendre parler d’Abou Diaby. Pour cause, l’ancien joueur de l’AJ Auxerre a enchainé les pépins physiques sans jamais parvenir à soigner ses blessures chroniques qui ont bien failli le pousser à la retraite : « C’est vrai qu’il y a deux, trois ans de ça, c’était chaud, ça m’a traversé l’esprit. Mais depuis, non. Je me dis que c’est le destin », expliquait Diaby en mars dernier après une rechute. Désormais, le Gunner entend bien tenir sur la longueur et s’imposer de nouveau en Premier League.

Le retour des ambitions

Interrogé sur le site officiel d’Arsenal, il se montre plutôt confiant pour la saison à venir : « Je suis en forme aujourd’hui, j’ai fait toute la préparation de pré-saison et j’ai fait de la rééducation durant mes vacances. Alors maintenant je me sens bien. C’est tellement important que je reste en forme parce que la saison dernière, j’ai été blessé plusieurs fois et je ne pouvais pas jouer beaucoup, donc cette année est cruciale pour moi ». Il faut dire que le milieu défensif n’a compté que 4 apparitions la saison passée en Premier League et seulement 16 durant l’exercice 2010-2011. De quoi donner des fourmis dans les jambes...

« C’est un moment crucial pour moi »

Diaby l’affirme, son niveau de jeu dépendra de sa capacité à tenir le coup physiquement : « Je sais que quand je suis en forme, je peux être bon sur le terrain. Mon objectif principal cette saison est d’être en forme et si je le suis alors tout sera bon pour moi. J’ai besoin d’être apte à terminer la saison. Donc, c’est un moment crucial pour moi », explique t-il. Titulaire en Malaisie vendredi face à Manchester City (0-2), Diaby a livré une prestation relativement encourageante alors qu’il était l’un des plus expérimentés de son équipe sur la pelouse. De bon augure pour Arsène Wenger, mais également pour l’équipe de France.

Une petite place en bleu ?

Laurent Blanc avait longtemps compté sur le rétablissement à temps de Diaby avant l’Euro 2012, et l’ancien sélectionneur avait été contraint de se faire une raison. La donne devrait sensiblement changer pour Deschamps qui pourrait, s’il le souhaite, lui offrir une seconde chance en équipe de France. Diaby a d’ailleurs offert quelques garanties par le passé chez les Bleus, avec notamment un Mondial 2010 où il avait l’un des seuls Français à apporter satisfaction sur le terrain. Il pourrait s’avérer être un concurrent de taille pour les autres prétendants au poste (M’Vila et Cabaye) mais devra pour cela prouver sa valeur et effectuer un retour sans fausse note physique avec Arsenal.

Par Guillaume de Saint Sauveur