Accès direct au contenu

Après Montpellier…

Arsenal : La recette miracle de Giroud pour le titre

Quelques semaines après son arrivée à Arsenal, Olivier Giroud fait le point sur son adaptation. L’attaquant français, lassé par les comparaisons avec Robin Van Persie, nourrit de grandes ambitions sous ses nouvelles couleurs.

Armés pour le titre ?

Depuis plusieurs années, Arsenal vit dans l’ombre du trio Chelsea-Manchester United-Manchester City et n’a plus raflé un titre de champion d’Angleterre depuis 2004. Un constat qui ne refroidit pas une seconde les ardeurs d’Olivier Giroud, convaincu que les Gunners peuvent jouer les trouble-fêtes cette saison avec leur effectif : « Bien sûr que les fans veulent gagner un trophée majeur, je le sais. Lorsque vous êtes un sportif de haut niveau, vous devez croire que vous voulez être le meilleur. Pour nous battre pour le titre, nous devons avoir l’esprit d’un groupe. Ça peut sembler banal, mais c’est important. C’est ce qui fait l’essence de l’équipe, la solidarité et l’unité du groupe. Nous devons tous aller dans la même direction. J’ai énormément regardé la Premier League. Arsenal est capable de jouer de grands matches, mais, d’un autre côté, d’en rater d’autre complètement. Nous devons gagner en cohérence », explique l’ancien buteur montpelliérain dans une interview accordée au Sun. Au cœur des nombreuses rivalités qui opposent les cadors du football britannique, Olivier Giroud lui n’a pas atterri à l’Emirates Stadium par hasard.

Giroud, fan des Gunners

Toujours aussi motivé à l’idée de compléter son palmarès, l’international tricolore (10 sélections, un but) se sent prêt à venir concurrencer le tandem mancunien en tête de la Premier League: « J’ai toujours eu une préférence pour Arsenal. J’étais tellement heureux qu’ils aient été là jusqu’à la fin. Peut-être que nous n’avons pas les moyens de grands clubs tels que Man U ou Man.City qui peuvent construire une équipe de "grands joueurs". Mais nous allons nous battre avec nos moyens et je suis convaincu que nous ferons une belle saison », explique Giroud qui s’est une nouvelle fois défendu de toute ressemblance avec son prédécesseur.

« Je ne suis pas Van Persie »

« Je ne suis pas Van Persie. Je n’ai pas la prétention de dire que je vais le remplacer parce que j’ai le plus grand respect pour lui, car il a connu une saison énorme l’an dernier », annonce le Frenchy au sujet de l’attaquant batave, parti à Manchester United : « Maintenant que j’ai la chance que Robin soit parti, je vais donc passer plus de temps à jouer et je dois assumer la responsabilité. Parce que c’est ma chance et je vais la saisir. La balle est dans mon camp et le spectacle doit continuer ». Arsenal aura en effet besoin d’un Giroud à la forme impériale pour espérer retrouver les sommets. Le Français, lui, ne semble avoir aucun doute à ce sujet.

Par Guillaume de Saint Sauveur