Accès direct au contenu

Foot - Manchester United

Manchester United : Eriksson avait signé pour succéder à Ferguson !

Sven-Goran Eriksson

L’ancien sélectionneur de l’Angleterre Sven-Goran Eriksson a révélé aujourd’hui avoir bien failli prendre la tête de Manchester United en 2002.

Après un passage remarqué à la Lazio de Rome de 1997 à 2001 (avec notamment un Scudetto remporté en 2000), l’entraîneur suédois Sven-Goran Eriksson avait pris en main la sélection anglaise. Sélectionneur des Three Lions de 2001 à 2006, ce dernier laisse en Angleterre l’image d’un entraîneur qui n’a pas réussi à remporter un titre malgré une génération exceptionnelle (Lampard, Gerrard, Beckham, Owen, Rooney, Scholes, Terry, Ferdinand, Cole…). Néanmoins, le Suédois a toujours possédé une belle cote outre-Manche. En témoignent les révélations qu’il livre dans son autobiographie à paraître prochainement.

« J’ÉTAIS LE NOUVEAU MANAGER DE MANCHESTER »

En effet, d’après lui, le futur coach de Manchester City (2007-2008) a bien failli signer en 2002 à… Manchester United ! « Je me doutais que ce serait délicat. J’avais un contrat avec la sélection anglaise jusqu’à la Coupe du Monde 2006 et j’aurais été sévèrement critiqué si j’avais cassé ce contrat. Mais c’était une belle opportunité d’entraîner Manchester United. Un contrat a été signé, j’étais le nouveau manager de Manchester », déclare-t-il dans des propos rapportés par la presse anglaise. Si Sir Alex Ferguson avait finalement décidé de rester à MU, Eriksson assure avoir bien signé un contrat peu avant que celui-ci ne soit annulé.

AFFRONTEMENT AVEC FERGUSON SUR LE CAS WAYNE ROONEY

L’entraîneur suédois est également revenu sur son conflit avec Sir Alex Ferguson au sujet de la participation de Wayne Rooney à la Coupe du Monde 2006, alors que l’attaquant était blessé en fin de saison. « Avec Leif Sward, le médecin de l’équipe, nous avons rencontré Ferguson et le médecin de Manchester dans leur centre d’entraînement. Ferguson m’a dit que Rooney ne pouvait pas jouer. Leur médecin a montré des résultats de rayons X qui devaient montrer que l’os cassé de Rooney ne se reformerait pas à temps. Quand il a fini, Leif l’a regardé dans les yeux et lui a dit : "Pourquoi tu t’assoies ici en me mentant '". C’était l’un des plus grands spécialistes d’Europe de ce type de blessures. J’aurais juste aimé filmer la réaction de Ferguson quand Leif a expliqué que Wayne serait remis pour la Coupe du Monde. Je lui ai dit "Désolé, Alex. Je vais prendre Rooney" ».

Articles liés