Accès direct au contenu

Chapeau l’artiste

Adebayor premier hat trick au Real Madrid

A peine arrivé au Real, Emmanuel Adebayor a déjà commencé à agiter le quotidien madrilène. Pour au moins trois raisons, l'attaquant togolais s'est déjà fait remarquer.

Caprice pour son maillot
La grande question du jour n’est pas de savoir si Emmanuel Adebayor sera titulaire ce soir contre l’Osasuna Pampelune (selon les rumeurs, il le sera) mais plutôt de savoir avec quel numéro sur le dos. La réponse est simple : le 6. Mahamadou Diarra parti à Monaco, il va hériter de son «jersey». Mais notre ami Manu ne veut pas garder ce piteux numéro et a tenté de faire un troc à trois avec Lassana Diarra et Mesut Özil pour récupérer le n°23 du Turc (ce dernier récupérant le 10 de Lass). Sauf que jusqu’au 31 janvier, date de la fin du mercato, la Ligue de foot espagnol ne permet pas de changer de maillot. C’est la règle. Après cette date, alors qu’il aura encore plus le choix, Adebayor joue déjà sa diva et hésite entre le n°23 ou le n°25. Ce nombre lui a déjà porté chance à Arsenal puis à Manchester City (au début). Problème : au Real, le 25 est l’actuelle propriété du pauvre Jerzy Dudek qui n’aura pas son mot à dire puisque, curieusement, dans la boutique on line du Real Madrid, Adebayor porte déjà le n°25

L’avis du 10 :
Déconne pas Manu, dans le foot moderne, le numéro des maillots, on s’en tape. Et en plus, au Real Madrid, c’est un grand bazar ! Manu, pourquoi ne te fonds-tu pas dans le moule ? Regarde un peu : le milieu déf’ Lassana Diarra porte le n°10, le meneur de jeu Mesut Özil a le n°23, le buteur Gonzalo Higuain a le n° 20 et le remplaçant Karim Benzema a le n°9.

Retard à l’entraînement
Volontaire, motivé, disponible, Emmanuel Adebayor revit après son calvaire à City. Vendredi, il a toutefois dû rentrer à Manchester afin de récupérer le reste de ses affaires personnelles. Du coup, Manu a raté l’entraînement du jour mais a fait savoir à José Mourinho que dès son retour, il s’entraînerait en solitaire. Sauf que, pour une raison inconnue, Manu a eu un problème de transport et n’a pas pu s’entraîner ! Dommage. Se faire bien voir par le «Mou», c’était pourtant une riche idée.

L’avis du 10 :
Déconne pas Manu, ne retourne plus à City. Ton casier a déjà été vidé par Edin Dzeko. Et puis, au niveau des effets personnels, tu es sacrément bien loti avec les bijoux que tu portais lors de ta présentation au Real Madrid (voir photo). Ne perds pas ton temps : Madrid, c’est TA nouvelle vie.

Contacts mitigés avec Ronaldo
Au Real, on le sait, Cristiano Ronaldo n’a pas que des amis. En homme sociable qu’il rêverait d'être, CR7 a donc mis le grappin le premier sur Emmanuel Adebayor. Samedi soir, après l’entraînement du jour que le Togolais a passé essentiellement avec Lassana Diarra et Karim Benzema, il a pris l’avion avec le reste de l’équipe en direction de Pampelune et s’est assis à côté de… Ronaldo. Maîtrisant l’anglais, les deux hommes ont papoté pendant quelques (petites) minutes avant de s’arrêter. Ronaldo a en effet chaussé ses oreillettes pour écouter de la musique tandis que Manu a fini le trajet avec un peu de lecture !

L’avis du 10 :
Déconne pas Manu, comme on te comprend. Entendre Ronaldo répéter : «Irina, elle m’a fait une délicieuse omelette aux truffes noires», «aujourd’hui, ça craint, j’ai pu faire que 2772 abdos» ou «dis Manu, bientôt je t’inviterai dans ma villa, tu changeras les couches de Junior», ça doit être sacrément barbant à la longue. Et puis en plus, notre Manu, il a quand même une collection de Tintin à finir.

Articles liés