Tour de France
Tour de France : Pinot, Gaudu… Les Français se font tacler

Le Tour de France s’est donc terminé dimanche dernier et quand on fait le bilan des Français, les points positifs sont peu nombreux. Il y a eu la victoire de Christophe Laporte et la 4ème place de David Gaudu au général. Un bilan loin d’être satisfaisant. D’ailleurs, Cyrille Guimard n’a pas manqué de glisser quelques tacles aux coureurs français, notamment les deux stars de la Groupama-FDJ : David Gaudu et Thibaut Pinot. 

Après l’arrivée du Tour de France sur les Champs-Elysées, l’heure est donc au bilan. Et quand il s’agit de faire celui des Français, peu de choses sont à retenir. David Gaudu aura tout de même réussi à la 4ème place du classement général et il aura fallu attendre la 19ème étape pour assister à la première et seule victoire d’étape français avec Christophe Laporte. Un succès que Thibaut Pinot a longtemps cherché. En vain. 

« Il n'a jamais été acteur sur ce Tour, il a subi »

Dans sa chronique pour CyclismActu, Cyrille Guimard est revenu sur le Tour de France. Saluant la performance du coureur de la Groupama-FDJ, il a toutefois glissé une critique : « Gaudu a fait un très beau Tour, mais il n'avait pas les moyens de s'enflammer. Il a fait un Tour régulier, sérieux, en essayant de ne jamais se retrouver très loin des hommes de tête, ce qui lui a permis à plusieurs reprises de revenir sur le groupe de tête. Il n'a jamais été acteur sur ce Tour, il a subi, mais c'est celui qui s'en est le mieux sorti en venant prendre une place de quatrième. Il a fait la course qu'il devait faire et avec les moyens qui étaient les siens. Geraint Thomas a fait un petit peu la même course, mais avec ses qualités de rouleur, il a fait la différence pour être sur le podium. Peut-il voir plus haut ? On n'a aucun élément qui nous permette de dire que David Gaudu pourra suivre les attaques de Pogacar ou de Vingegaard l'année prochaine »

« Pinot est passé au travers pendant tout le Tour de France »

S’exprimant ensuite sur Thibaut Pinot, Guimard a là encore lâché un pique, expliquant : « On a pu voir que ce n'était pas si facile que ça de gagner des étapes. Un Thibaut Pinot est, par exemple, passé au travers pendant tout le Tour de France. Il est sorti à plusieurs reprises et à chaque fois, il n'a jamais été le meilleur de l'échappée. Quand vous êtes dans un groupe de 25, pour gagner, il faut être le meilleur de l'échappée, il faut être celui qui court le mieux, il faut avoir le sens de la gagne. Et attention, quand on s'appelle Thibaut Pinot, vous avez une petite pancarte dans le dos, et ce n'est donc pas à vous qu'on va laisser faire le break en premier ». 

« On est à notre place »

« Plus globalement, les Français font un très bon Tour, mais on est à notre place, on ne prend la place de personne. Avec une trentaine de coureurs au départ, on gagne une étape avec Christophe Laporte - mais qui est plus la victoire d'un coureur de Jumbo-Visma qu'une victoire française - et on fait quatrième et septième du général. On a également vu de belles choses de la part de Benjamin Thomas ou encore d'Alexis Gougeard, un coureur qui doit jouer le final des étapes, et non dans la cour des petits dans un groupe de trois à 180 kilomètres de l'arrivée. Avec son potentiel, il doit être dans le final des grandes courses avec les champions », a-t-il conclu sur le Tour de France des Français. 

Articles liés