Accès direct au contenu

Parker parmi les étoiles

TP, futur MVP du All Star Game ?

Tony Parker

C'est officiel, Tony Parker sera bien de la fête du All Star Game le 26 février prochain, choisi qu'il a été comme remplaçant par les entraîneurs. Pour la quatrième fois de sa carrière, TP fera partie des plus belles étoiles du basket américain. Ça méritait bien un hommage. Si les Américains sont en train de découvrir Jean Dujardin, le nouveau Buster Keaton à la française, il y a un autre frenchy qu'ils n'ont pas besoin de découvrir. Tony Parker n'a plus besoin de faire les présentations au pays de l'oncle Sam. Depuis dix ans en NBA, le meneur de jeu tricolore s'est forgé une réputation, un palmarès (3 titres, 1 titre de MVP des Finals, 4 participations au All Star Game) et un (grand) nom.TP, leader des Spurs devant Duncan Alors que tout le monde, moi le premier, annonce la mort des San Antonio Spurs depuis plusieurs saisons, les Texans restent toujours aux yeux de leurs adversaires une équipe qui compte dans la Ligue. Actuellement deuxièmes de la conférence Ouest, les vieux Spurs n'en finissent pas de faire de la résistance. Si aujourd'hui, San Antonio reste dans la course au titre, c'est surtout grâce à Tony. Du trio magique, Duncan, Ginobili, Parker, des belles années, seul TP garde une constance de haut niveau. Duncan traverse désormais le terrain en 30 secondes et Ginobili a quitté sa femme pour l'infirmière du club, à force de passer trop de temps avec elle. Aujourd'hui, le vrai patron de l'équipe c'est lui !TP, à l'apogée de sa carrière Si Parker est en train de réaliser une nouvelle saison exemplaire, depuis le début du mois, il semble carrément marcher sur l'eau. Quarante deux points face aux Thunders, puis trente sept à Philadelphie quatre jours plus tard. A chaque fois les Spurs sont repartis avec la victoire et restent invaincus en février. TP ne semble plus avoir de limites, alors pourquoi ne pas l'imaginer dans la peau du futur MVP du All Star. A le voir transpercer toutes les défenses NBA ces dernières semaines, je me dis que le scénario est tout à fait réalisable, comme une cerise sur le gâteau dans le plus beau palmarès du basket français. Tony Parker, MVP à Orlando à la fin du mois, moi j'y crois ! Comme un heureux présage pour les prochains Jeux Olympiques de Londres, cette fois-ci pour la patrie tricolore. A bientôt 30 ans (le 17 mai prochain), Tony Parker est à l'apogée de sa carrière. Arrivé par la petite porte il y a une décennie, il empreinte désormais, et le plus logiquement du monde, l'entrée des artistes. 

Articles liés