Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : DeRozan, Parker… Cette star des Spurs évoque les changements dans l’effectif !

Avec les départs de Manu Ginobili et de Tony Parker, LaMarcus Aldridge a reconnu que les Spurs étaient actuellement en phase de reconstruction mais voit là l’occasion de partir sur de nouvelles bases avec DeMar DeRozan à ses côtés.

Alors que les Spurs avaient réussi leur première face aux Minnesota Timberwolves (112-108), ils se sont lourdement inclinés sur le parquet des Portland Trail Blazers dans la nuit de samedi à dimanche (121-108). Un revers durant lequel LaMarcus Aldridge a eu du mal à s’exprimer, bien marqué par la raquette des Blazers (12 points pour 8 rebonds en 36 minutes). Une performance en demi-teinte que le pivot de la franchise de San Antonio explique notamment par le manque de cohésion dans l’équipe, grandement dû aux multiples changements opérés lors de l’intersaison.

« On est en train d’apprendre à jouer tous ensemble et savoir comment on peut optimiser les qualités des uns et des autres »

En effet, cet été, Manu Ginobili a prit sa retraite, quand Tony Parker et Kawhi Leonard se sont respectivement engagés pour les Charlotte Hornets et les Toronto Raptors, d’où arrive DeMar DeRozan, nouveau compère d’Aldridge dans la franchise texane. « Les changements à l’intersaison ? On ne se cherche pas d’excuses. Mais c’est vrai qu’on est encore en train d’apprendre à jouer tous ensemble et savoir comment on peut optimiser les qualités des uns et des autres. On a manqué plusieurs couvertures défensives, des choses qu’on est censé être capable de faire, mais ça va venir avec le temps. L’intégration de DeMar DeRozan ? Ça se passe très bien. Il va beaucoup sur la ligne de lancers et crée du jeu pour ses coéquipiers. Il a été très bon et nous a portés sur ces premiers matchs. Tout se passe bien jusqu’à maintenant. Je n’ai pas encore réussi à faire un bon match encore, donc on ne nous a pas vraiment encore vu en action tous les deux en même temps. Quand ça arrivera, ça rendra notre attaque beaucoup plus performante car on pourra avoir une menace à la fois à l’intérieur et à l’extérieur sur le pick & roll. Ça sera beaucoup plus difficile pour la défense de gérer notre duo car [DeMar] peut attaquer le cercle ou prendre des tirs à mi-distance et moi, je pourrai être dangereux sur le pick & pop ». a confié LaMarcus Aldridge à l’occasion d’un entretien accordé à Basketusa.

Articles liés