Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - US Open : L'énorme déception de Richard Gasquet après son élimination au premier tour !

Si l'aventure a tourné court pour Richard Gasquet à Flushing Meadows, le Tricolore se confie ouvertement sur sa défaite contre Leonardo Mayer. 

Un petit tour puis s'en va... C'est donc le slogan scandé par Richard Gasquet sur les courts de l'US Open. Le Biterrois s'est incliné face à Leonardo Mayer (6-3, 2-6, 4-6, 2-6) dès son premier match à New York, dernier Grand Chelem de la saison. Une véritable désillusion, et dans des propos rapportés par Le Figaro, l'actuel 30e mondial ne cache pas sa déception. 

« Je manque toujours un peu de vitesse, un peu de rythme, un peu de tout… »

« Déjà, quand tu joues un qualifié, c’est vraiment le pire que tu puisses jouer. Bon, il est quand même 55e mondial… Il a gagné un tournoi cet été (à Hambourg, fin juillet), donc je savais que cela allait être compliqué. J’ai essayé de m’accrocher, de faire le maximum. Le contexte était difficile, il frappait bien dans la balle. J’ai fait un bon 1er set hier (avant la pluie), même si je n’ai pas très bien joué. Aujourd’hui j’ai essayé de m’appliquer. J’ai breaké assez vite mais je n’ai pas réussi à le conserver, à 4-3 (dans le 3e set).C’est ça qui m’a fait mal, car cela aurait pu faire la différence. Après, il a été incroyable. Il n’a plus manqué une balle, il a tapé très fort. Je manque toujours un peu de vitesse, un peu de rythme, un peu de tout… Donc quand le mec tape fort sur tout, ça devient difficile. La solution, c’est qu’il faut mieux jouer ! Il faut être plus rapide, taper plus fort, mieux servir… choses que je ne fais pas assez bien, tout simplement. Mais bon. Je me suis beaucoup arrêté après Wimbledon. Ça a été une période très, très compliquée. Je suis arrivé à zéro à Montréal, donc après quand tu fais 5 sets ici, il te manque toujours un peu de confiance. J’ai essayé de faire le maximum, je ne peux pas mieux m’entraîner que ce que j’ai fait. C’est compliqué... », regrette Richard Gasquet.

Articles liés