Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Le patron de la FFT se paye les joueurs français !

Bernard Giudicelli, président de la Fédération française de tennis, n’a pas été tendre envers les tennismen tricolores.

C’est fait. Avec l’élimination de Caroline Garcia en quart de finale ce mercredi face à la Tchèque Karolina Pliskova, il n’y a plus un seul Français en lice à Roland-Garros. Cette sortie survient le lendemain de l’élimination de Kristina Mladenovic et quelques jours après celles de Gaël Monfils, de Richard Gasquet, de Lucas Pouille ou encore Jo-Wilfried Tsonga, qui a lui été sorti dès le premier tour. Cette fois encore, aucun tricolore ne pourra viser le titre dans le prestigieux tournoi de la Porte d’Auteuil.

« Qu’on arrête de se prendre pour ce qu’on n’est plus »

Bernard Giudicelli a dressé un bilan très négatif de ce Roland-Garros 2017 et n’a pas épargné les tennismen français. « Ça n’a pas été difficile pour les Français, ce sont les Français qui sont difficiles » a lancé le président de la Fédération française de tennis, au micro de RMC Sport. « Il faut que les Français aient les yeux en face des trous et qu’on arrête de se prendre pour ce qu’on n’est plus. Il faut se remettre au boulot de façon très modeste et repartir à la conquête des titres majeurs. Ce qu’il a manqué aux Français pour aller plus loin, c’est la grinta. Quand un coach dit qu’un joueur peut passer huit heures sur les courts sous 45° et qu’il a des crampes au quatrième, c’est qu’il y a un problème ».

Articles liés