Accès direct au contenu

  1. 9h15 Mercato - OM : Avant de partir, Jorge Sampaoli a réclamé une piste XXL du PSG
  2. 9h10 Transferts - PSG : Pour Lewandowski, le Barça prépare une opération à 200M€
  3. 9h00 Mercato - OM : Payet, Mandanda… La réaction du vestiaire de l’OM au départ de Sampaoli
  4. 8h45 Mercato - PSG : Galtier, Pochettino... Tout est réglé par Campos
  5. 8h35 Tour de France : Bardet, Pinot, Gaudu… Après la 1ère étape, les Français se lâchent
Tennis

Tennis : La déception de Julien Benneteau après sa défaite en finale du double à Wimbledon !

Défaits en finale de Wimbledon par Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert (6-4, 7-6 (1), 6-3), Julien Benneteau et Édouard Roger-Vasselin étaient déçus du résultat final, mais le Bressan s'est montré fair-play envers ses compatriotes en conférence de presse…

Battus par Nicolas Mahut (34 ans) et Pierre-Hugues Herbert (25 ans) en finale du double Messieurs de Wimbledon (6-4, 7-6 (1), 6-3), Édouard Roger-Vasselin (32 ans) et Julien Benneteau (34 ans) n'ont pas réussi à remporter leur deuxième titre du Grand Chelem après leur sacre à Roland-Garros en 2014. Finaliste malheureux, mais tout de même fair-play, Julien Benneteau (34 ans) est revenu en conférence de presse sur les particularités de disputer une première finale 100% tricolore sur le gazon londonien. Pour le Bressan, affronter des joueurs français n’a pas spécialement influé sur son niveau de jeu ou celui de son partenaire Roger-Vasselin.

« On ne s'est pas offensés quand eux s’encourageaient, car on sait que c'est le job »

« On s'encourageait, on était dans notre truc. De 14h à 20h, on s'est dit : "Ce n'est plus Nico ni Pierre-Hugues", et on a réussi à le faire. Il y a 15 ans, jouer les Français en simple ou en double, c'était un événement, la presse en parlait, mais depuis une dizaine d'années, il y a tellement de Français, ça a changé. C'est l'habitude, à force de se jouer entre Français, on arrive à occulter ça. (…) Ils ne se sont pas offensés quand on s'encourageait, et on ne s'est pas offensés quand eux s’encourageaient, car on sait que c'est le job », a notamment déclaré le Bressan dans des propos recueillis par la rédaction de Tennis Actu.

Articles liés