Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Top 14 : Boudjellal, Galthié… Les vérités de Landreau sur son départ du RCT !

Fabrice Landreau, ancien adjoint de Fabien Galthié en charge des avants, est revenu sur les dessous de son départ du RCT.

Existe-t-il vraiment une malédiction Laporte à Toulon ? Depuis le départ de Bernard Laporte en 2016, le RCT n’a pas glané le moindre titre, que ce soit en Europe ou sur le plan national. Diego Dominguez, Mike Ford et Richard Cockerill l’ont suivi, mais tous ont fini soit par quitter le club, soit par être limogés par Mourad Boudjellal. Le dernier en date est Fabien Galthié, qui a été remercié à la fin de la saison dernière avec une grande partie de son staff.

« Quand tu t’engages pour un club comme Toulon, le côté humain n’existe pas »

Adjoint en charge des avants, Fabrice Landreau a lui aussi été viré à la fin de la saison dernière par Mourad Boudjellal et lors d’un entretien accordé à Sud Ouest, il est revenu sur les circonstances de son départ. « J’ai été viré après le match de Lyon (en barrage de Top 14, ndlr). Viré sans trop de solutions… Ce n’était pas planifié dans le sens où Mourad (Boudjellal, le président du RCT) avait signifié à Fabien que, quels que soient les résultats de la saison, il souhaitait amener de la stabilité au niveau de son staff. Mais, dans les faits, il nous a limogés tout de suite après l’élimination en quarts de finale » a expliqué l’ancien du RCT. « Je l’ai vécu comme quelque chose de normal. Comme ce qui arrive à un salarié qui n’a pas atteint ses objectifs. Quand tu t’engages pour un club comme Toulon, le côté humain n’existe pas. Tu es condamné à la victoire ».

Articles liés