Accès direct au contenu

Boxe

Boxe : La satisfaction de Tony Yoka après sa victoire contre Ali Baghouz !

Tony Yoka se confie sans détour sur son nouveau succès dans le petit monde de la boxe professionnelle.

Troisième combat en professionnel et troisième succès pour Tony Yoka. Après ses succès face à Travis Clarke et Jonathan Rice, le Français s'est imposé ce samedi soir contre Ali Baghouz dès le deuxième round par arrêt de l'arbitre. Le champion olympique de Rio enchaîne donc les victoires, et ne boude pas son plaisir devant le public de Boulogne-Billancourt, le tout dans des propos accordés à L'Équipe.

« Le talent je l'ai. La technique, je l'ai »

« Il fallait convaincre. Me convaincre, d'abord parce que, parfois, on passe par des moments de doute. Comme je le répète, j'ai tout changé : de coach, de manière de boxer, mon alimentation, je suis parti aux États-Unis, je suis devenu papa… J'arrivais à bien progresser à l'entraînement mais pas en combat ! Je suis resté sur ma faim lors de mon combat précédent (mi-octobre), je n'étais pas satisfait. J'avais oublié l'essentiel, qu'il fallait mettre de l'agressivité, de l'envie. Ça faisait plusieurs jours que j'avais envie d'en découdre. Avant le combat, je n'ai pas voulu faire beaucoup de plateaux, de télés, je voulais juste boxer, gagner avec la manière avant la limite, faire taire mes détracteurs qui disaient que je ne frappais pas fort… Allez demander à Ali Baghouz ! Alors, le talent je l'ai. La technique, je l'ai. Je fais 2 mètres, presque 110 kg, j'ai un physique exceptionnel… C'est juste l'envie ! Je suis beaucoup plus posé dans ma boxe, bas sur mes jambes. J'ai beaucoup mieux utilisé mon jab, j'ai montré plus d'envie, d'agressivité. Quand je l'ai stoppé, je savais que j'allais le faire. Le tout, c'est de travailler sur la confiance. C'est à ça que servent les premiers combats en professionnel ! À se sentir de plus en plus à l'aise sur le ring », confie Tony Yoka.

Articles liés