Accès direct au contenu

Omnisport

Athlétisme : Renaud Lavillenie s’exprime sur sa blessure !

Blessé à l’ischio jambier, Renaud Lavillenie a dû faire une croix sur sa saison en salle. Une blessure sur laquelle est revenu le champion olympique à la perche en 2012.

En décembre dernier, Renaud Lavillenie est touché au quadriceps. Un mois plus tard, le champion olympique 2012 à Londres reprend sa saison à Rouen. Mais Lavillenie ressent une douleur à l’ischio jambier. Après plusieurs examens le bilan tombe : fin de la saison en salle pour le Français. Une mauvaise nouvelle pour le perchiste de 30 ans.

« Ça fait chier parce que j’avais fait le maximum pour revenir »

« Le quadriceps touché en décembre était bien réparé. J’étais assez content d’avoir sauté à Rouen (5,50 m) sans douleur. Mais, après Rouen, j’ai ressenti une douleur à l’ischio, j’ai fait le maximum pour sauter à Clermont (5,71 m au AllStar Perche qu’il organise), la douleur était stable toute la compétition. Mardi dernier, je devais revenir à Bercy, mais j’ai passé une IRM, le doc a repéré une déchirure à l’ischio. Comme il y avait un hématome qui a un peu trompé les images, je dois en repasser une bientôt. Je n’avais pas d’autre choix que d’arrêter la saison, je n’ai même pas essayé de courir. Ça fait chier parce que j’avais fait le maximum pour revenir après le quadriceps, en janvier. Avec 5,71 m, ça commençait à devenir intéressant. Dans l’optique de l’Euro à Belgrade (3-5 mars), c’était bien parti. Peut-être pas pour gagner, mais pour être en forme. C’est dur parce qu’au final ça fait deux mois que je galère à retrouver un état physique correct. J’ai joué un peu avec le feu en début d’année, j’ai essayé de revenir trop tôt. Là, j’ai pris cette décision pour éviter d’avoir des cicatrices sur mon muscle », a-t-il lâché dans une interview accordée à L’Équipe.

Articles liés