Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Verstappen, accrochage... Leclerc prend ses responsabilités !

Coupable d’avoir accroché Max Verstappen à Suzuka, Charles Leclerc avoue que les critiques à son encontre sont légitimes.

Cette 34e édition du Grand Prix du Japon dimanche aura tourné court pour Max Verstappen. Accroché par Charles Leclerc dès le premier virage, le Néerlandais a finalement abandonné quelques tours plus tard, suite à plusieurs dommages sur sa monoplace. Le leader de Red Bull s’est emporté contre le jeune pilote Ferrari (21 ans), ce dernier étant également dans le collimateur de Christian Horner, patron de l'écurie autrichienne. 

« Je suis celui qu'il faut critiquer »

Dans des propos rapportés par L’Équipe ce lundi, Charles Leclerc prend l'entière responsabilité de cet incident de course : « J’ai eu un mauvais départ. J’ai été un peu distrait. J’étais à l'intérieur, derrière Seb (Vettel) et Lewis (Hamilton), j'ai perdu un peu de grip à l'avant. Normalement, vous devez anticiper ce genre de choses et je ne l'ai pas fait. Je suis celui qu'il faut critiquer ». Les commissaires ont également infligé une pénalité de 15 secondes à Leclerc.

Articles liés