Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le mea-culpa de Verstappen après son mauvais début de saison

Critqué au début de l’année en raison de mauvaises courses, Max Verstappen a reconnu avoir « merd* » lors des six premiers Grands Prixs.

À une course de la fin de la saison, l’heure est aux bilans pour les pilotes, et du haut de sa cinquième place au championnat du monde, Max Verstappen peut encore espérer battre son record personnel en dépassant Valtteri Bottas, à trois points. Mais le Néerlandais peut nourrir des regrets au regard de ses premiers Grands Prix. Parti dans un tête-à-queue à Melbourne, Verstappen s’est ensuite accroché avec Lewis Hamilton à Bahreïn obligeant le Néerlandais à abandonner. Une semaine plus tard à Shanghai, le pilote Red Bull percutait cette fois-ci Sebastian Vettel.  Quelques exemples d’erreurs qui lui avaient d’ailleurs valu les remontrances de ses dirigeants, et Max Verstappen en a conscience.

« En début de saison, je voulais gagner dès le premier tour »

« Cette année, les six premières courses, j’ai grosso modo merd*. Après ça, j’ai fait un bien meilleur travail. Je n’ai pas vraiment changé ma façon de piloter, je suis toujours la même personne. S’il y a la place, je saisirai toujours ma chance, comme vous avez pu le voir au Mexique. J’étais là pour gagner, pas pour finir deuxième. Mais en début de saison, je voulais gagner dès le premier tour. Mon père m’a dit à plusieurs reprises que j’allais toujours suffisamment vite pour gagner quand je levais le pied. J’ai adopté cette approche après Monaco, et il semble que cela m’ait rendu plus rapide qu’auparavant, à la différence que je ne commets plus d’erreurs à présent. » confie Max Verstappen, dans des propos relayés par F1i.

Articles liés