Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : La saison 2017 ? Le patron de Renault se confie !

Alors que Renault a connu une saison difficile, Frédéric Vasseur s'attendait visiblement à toutes ces difficultés.

On s'y attendait et il n'y aura donc pas eu de miracle. Si le retour de Renault était très attendu tant par les observateurs que par les amateurs de F1, l'écurie française aura connu beaucoup de difficultés lors de la saison 2016. De quoi forcément inquiéter pour le championnat à venir... Interrogé sur le projet mis en place, Frédéric Vasseur s'est montré clair.

« A-t-elle été meilleure ou pire que prévu ? Je n’ai pas vraiment passé de temps à y réfléchir »

« A-t-elle été meilleure ou pire que prévu ? Je n’ai pas vraiment passé de temps à y réfléchir ! La situation est ce qu’elle est. Nous avons progressé au cours de la saison, en termes de préparation en piste, de gestion des pneumatiques, nous avons marqué des points mais nous n’avons pas développé la voiture, ce qui rendait compliqué le moindre progrès dans la hiérarchie. On s’est concentré sur 2017 car c’était plus important, faire évoluer la voiture de 2016 n’aurait rien amené pour l’an prochain. Nous avons un projet à moyen terme, et il était important de se concentrer sur la structure de l’équipe, sur les moyens humains et l’organisation, plutôt que sur la monoplace de 2016. Nous nous en tenons à notre plan de route. Nous avons passé beaucoup de temps au début à établir la situation à Enstone. On progresse dans tous les domaines mais il y a encore énormément de travail et je pense qu’il était important de le faire pas à pas. C’est compliqué de recruter car quand on signe avec une personne, elle ne rejoint l’équipe que six mois ou un an plus tard. Je ne veux pas dire que nous avons fait un bon travail cette année car c’est difficile à dire quand on est en fond de peloton, mais nous avons fait un bon travail de restructuration », a ainsi confié le directeur de Renault Sport F1 à Nextgen.

Articles liés