Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : La frustration du patron de Ferrari après le Grand Prix d’Italie !

Maurizio Arrivabene, patron de Ferrari, reste déçu suite aux résultats de Sebastian Vettel et de Kimi Räikkönen à Monza.

Malgré sa pole position dimanche dernier sur le circuit de Monza, Sebastian Vettel a finalement pris la cinquième place du Grand Prix d’Italie suite à un accrochage avec Lewis Hamilton dès le premier tour. La Scuderia Ferrari, en terres conquises, a donc vu le Britannique s’imposer, et dans des déclarations relayées par F1i, Maurizio Arrivabene, team principal de l’écurie transalpine, ne cache pas sa frustration.

« Nous avons des pilotes, pas des majordomes »

« Nous avons des pilotes, pas des majordomes. Si on avait voulu donner des consignes d’équipe au départ, cela aurait été trop dangereux et impossible. C’est toujours difficile au départ. On peut le faire éventuellement pendant la course. Kimi a réalisé une belle course, mais se défendre contre deux pilotes, c’est difficile. Je ne veux pas analyser la stratégie des autres, je préfère balayer devant ma porte. Il reste sept courses, il faut travailler la tête basse et continuer à se battre », admet Maurizio Arrivabene.

Articles liés