Formule 1
Le GP de France supprimé ?

En fin de contrat à l’issue de la saison, le Grand Prix de France est menacé en Formule 1 depuis quelques mois maintenant. Le verdict serait d’ailleurs en train de prendre forme au fil de l’année et il n’irait pas du tout en faveur du circuit Paul Ricard. En effet, le tracé du Castellet serait voué à disparaître dès la saison prochaine, au même titre que le Grand Prix de Belgique.

De retour en Formule 1 depuis 2018, le Grand Prix de France pourrait être amené à disparaître dès la saison prochaine. En effet, le contrat du circuit Paul Ricard arrive à son terme à l’issue de l’année et il pourrait ne pas être prolongé. La FIA n’aurait pas encore pris entièrement sa décision concernant le tracé du Castellet mais la tendance pencherait très sérieusement à une suppression pour le Grand Prix de France. D’ailleurs, cela serait en train de prendre forme petit à petit.

Le GP de France ne figure pas au calendrier de 2023

À en croire les informations du Telegraaf, le Grand Prix de France ne figurerait pas dans le calendrier de Formule 1 pour la saison prochaine. Le contrat du tracé du Castellet arrive à son terme à l’issue de l’année 2022 et ne devrait visiblement pas être prolongé. La chose était pressentie depuis quelques mois maintenant et elle devrait se confirmer dans les prochaines semaines. Malgré la volonté de certains pilotes dont Esteban Ocon de conserver le Grand Prix de France, la FIA devrait donner sa chance à d’autres pistes la saison prochaine. D’ailleurs, le circuit Paul Ricard ne devrait pas être le seul à disparaître la saison prochaine.

Le GP de Belgique également menacé

En effet, le Grand Prix de Belgique ne devrait pas non plus être compté dans le calendrier de la Formule 1 pour la saison prochaine. Le Circuit de Spa-Francorchamps devrait être remplacé par le Grand Prix d’Afrique du Sud. La deuxième place libre dans le calendrier devrait être occupée par le Grand Prix de Las Vegas, qui devrait avoir lieu le 18 novembre. Le Grand Prix de France devrait donc être condamné à l’issue de la saison. Toutefois, il ne devrait pas disparaître complètement de la Formule 1. En effet, la FIA envisagerait de mettre en place une alternance entre certains circuits pour apporter un vent de fraîcheur dans le calendrier.

« J'espère vraiment que nous pourrons voir le GP de France dans les prochaines années » avouait Gasly

Dans tous les cas, le Grand Prix de France prendrait le chemin de la sortie pour la saison prochaine. La Formule 1 ne semble pas partie pour faire une escale au Castellet en 2023. « Je suis très heureux de découvrir de nouveaux circuits, mais voir le Grand Prix de France menacé… Je ferai tout ce que je peux pour essayer de le garder au calendrier. C'est très spécial pour nous de s'y rendre chaque année » avait confié Esteban Ocon dans des propos rapportés par RMC Sport il y a quelques jours déjà. Pierre Gasly y était également allé de son petit mot : « En tant que Français, je soutiendrai toujours le Grand Prix de France. La motivation, l'énergie, l'atmosphère, c'est quelque chose que l'on ne peut ressentir que dans son pays natal. J'espère vraiment que nous pourrons voir le GP de France dans les prochaines années. Aucun Grand Prix n'est à l'abri de disparaître aujourd'hui car la popularité de la F1 est si élevée. » Reste à voir si cette rumeur se réalisera. D’après L’Equipe, les organisateurs du Grand Prix de France n’ont pas voulu se prononcer à ce sujet.

Articles liés