Accès direct au contenu

Radin ou raisonnable, Arsène ?

Wenger ne fera pas de folie pour Nasri

Dans un entretien accordé au Daily Mirror, Arsène Wenger est revenu sur Samir nasri et les négociations quant à son contrat. L'Alsacien veut le refaire signer mais pas à n'importe quel prix.

S’il a été moins en vue en cette seconde partie de saison, Samir Nasri aura tout de même été le grand homme d’Arsenal. Promu par Laurent Blanc capitaine de l’équipe de France, l’ancien Marseillais a franchi un palier et ne compte pas s’arrêter là. Toutefois, si le joueur est en constante progression, son équipe d’Arsenal ne donne pas la même impression.

Nasri refera-t-il le coup de Rooney ?

Les Gunners craignent ainsi que Nasri, à qui il ne reste qu’un an de contrat et qui est sollicité par l’Inter Milan notamment, ne fasse le coup de Wayne Rooney : menacer de quitter le club si la prolongation de contrat ne s’accompagne pas d’une revalorisation salariale conséquente.

"Nous avons bon espoir que nasri resigne"

Interrogé par le Daily Mirror, Arsène Wenger n’est pas trop inquiet sur le sujet : « Notre objectif n’est pas d’affaiblir mais bien de renforcer notre équipe. Nous avons espoir que Nasri resigne mais nous le ferons à la fin de la saison. Mais je ferais tout mon possible pour qu’il reste avec nous ».

"Respecter notre politique quant à la masse salariale"

Tout, pas exactement. En effet, le manager tient à respecter le fair-play financier : « Nous chercherons toujours à respecter notre politique quant à la masse salariale. En plus, le fait-play financier va entrer en vigueur ».

Wenger compte sur le respect de Chelsea et de Manchester City

Des paroles louables mais qui pourraient voir les discussions se compliquer notamment si Chelsea et Manchester City venaient à proposer un salaire exhorbitant à Nasri. Mais Wenger ne se fait pas trop de souci à ce sujet : « Chelsea et Manchester City ont voté pour le fair-play financier, j’espère qu’ils le respecteront ».