Accès direct au contenu

Haute tension

Wenger Guardiola le clash

Arsène Wenger et Pep Guardiola auraient eu un sérieux accrochage verbal, après le match, dans le tunnel menant aux vestiaires. Sans Mascherano, ils en seraient même venus aux mains. D'autres altercations auraient aussi éclaté.

Selon une information du site catalan Sport.es, Arsène Wenger, l’entraîneur d’Arsenal, et Pep Guardiola, le coach du Barça auraient eu un échange verbal très houleux, après le match, dans le tunnel menant aux vestaires. Selon des personnes présentes dans les courisves du Camp Nou, Arsène Wenger, très remonté contre la décision de M. Busacca d’expulser Van Persie, s’en serait d’abord violemment pris à l’arbitre suisse de la rencontre.

Mascherano sépare Wenger et Guardiola

Puis, une altercation verbale aurait éclaté entre Wenger et Guardiola, à tel point que Javier Mascherano aurait été obligé d’intervenir pour séparer les deux hommes pour pas que les choses ne dérapent complètement et qu’ils en viennent aux mains. Mais ce n’est pas tout. Car mis à part ce clash entre Wenger et Guardiola, l’attaquant d’Arsenal, Andreï Archavine, et le milieu du Barça, Andres Iniesta, auraient eux aussi échangé quelques amabilités dans le tunnel du Camp Nou, lors de leur retour aux vestiaires. Iniesta a sûrement interpellé Archavine sur son entrée en jeu musclée. Mais contrairement à Wenger et Guardiola, les deux joueurs en seraient restés aux mots sans intention d’aller plus loin. Une fin de match sous haute tension donc comme sur le terrrain tout au long de la rencontre.