Accès direct au contenu

Super co… ard

Schweinsteiger comme face a Zidane Materazzi fait sa v

La réplique de Marco Materazzi n'a pas tardé à fuser après que Schweinsteiger ait déclaré « comprendre Zidane » après de multiples provocations. Cinglant, comme d'hab.

Après l'élimination du Bayern Munich face à l'Inter Milan, Schweinsteiger, très nerveux, a tenu à s'expliquer et accuser publiquement le célèbre Marco Materazzi: « Je comprends ce qu’a pu ressentir Zidane. Materazzi a commencé à me provoquer avant même le coup d’envoi quand nous étions dans le couloir et il n’a pas arrêté ensuite (…) Il a fait avec moi ce qu’il a fait à Zidane. » Et on le sait, au royaume de la mauvaise fois, Marco Materazzi est souvent le roi. Le défenseur italien n'a en effet pas tardé à répliquer pour repousser Schweinsteiger directement dans ses 22 mètres.

Face à Materazzi, Schweinsteiger ne fait pas le poids
« Seulement deux mots dédiés à Schweinsteiger qui fait beaucoup pour arriver à une chose originale : me faire passer pour le provocateur. Dommage qu'il ait parlé beaucoup pendant deux semaines et ait dit, dans l'ordre : que le match d'hier soir serait la revanche de Madrid (où a eu lieu la finale l'an passé), qu'il aurait été curieux de voir ce que cela aurait donné s'il avait joué des Italiens (car l'Inter n'a quasiment que des joueurs étrangers), ou qu'il ne connaissait que les visages des joueurs du Milan AC. Maintenant, il connaît les nôtres, je crois. Pour lui, je suis le provocateur. A moins qu'il fasse référence au moment où je lui ai rappelé, à un moment donné, qu'il était mieux de parler après avoir gagné, pas avant. »Y'a pas à faire, on le déteste ce Materazzi, mais niveau provoc', c'est quand même le boss.