Accès direct au contenu

Vie nocturne

Real : Özil est parti en vrille

Moins utilisé par José Mourinho cette saison, à cause du retour en premier plan de Kaka, Mesut Özil profite de son temps libre pour faire la fête.

Mesut Özil réalise une saison en demi-teinte au Real Madrid. Moins présent dans les plans de José Mourinho, l’international allemand d’origine turque ne ferait pas les efforts nécessaires en dehors des matchs et des entraînements. Le quotidien Sport croit savoir qu’il fait même un peu trop la fête et qu’il souffre du syndrome Wesley Sneijder. Après une belle première saison sous les couleurs merengue, le Batave avait plongé à la suite d’une rupture affective et avait été transféré dans la foulée à l’Inter Milan.

Le syndrome Sneijder
« Il sortait beaucoup, se souvient Juande Ramos, son entraîneur à l’époque. Après, il restait très souvent chez lui avec ses idées noires. Un changement d’air lui était devenu nécessaire ». Espérons pour Özil, qui s’est séparé il y a quelques semaines de la sublime Aida Yespica, qu’il ne marche pas dans ses traces.

Articles liés