Accès direct au contenu

Gros stop

Pour Fabregas Wenger cache la verite

le10sport

Blessé aux ischio-jambiers, Cesc Fabregas n'est pas si affaibli qu'Arsène Wenger veut bien nous le faire croire. L'Espagnol pourrait même jouer la finale de la Coupe de la Ligue...

Arsène Wenger sait bien créer des écrans de fumée. Ce vendredi, l’entraîneur d’Arsenal a fait ce commentaire : «Cesc sera absent un ou deux matches. Il est triste et déçu mais ça aurait pu être pire». Ajoutant que sa blessure était «très petite», Wenger aggrave toutefois l’état de santé de son joueur pour ne pas le faire jouer la finale de la Coupe de la Ligue dimanche contre Birmingham City. Son but ? Que son génial meneur de jeu soit parfaitement en forme pour disputer le 8e de finale retour de la Ligue des champions le 8 mars contre le FC Barcelone. Pas bête, on peut le comprendre. Le problème, c’est qu’il est en train de se mettre à dos son propre joueur.

Le kiné de Fabregas : «Cesc peut jouer ce week-end»
Fabregas, en effet, ne raterait le match de dimanche pour rien au monde à Wembley. Il pourrait en effet enfin gagner quelque chose avec les Gunners et même devenir le premier Espagnol à gagner un titre en tant que capitaine du club. Pour lui, ça compte. Outre-Manche, toute cette histoire ne prendrait pas des proportions aussi exagérées si Juan Ferrando, le kiné personnel de Fabregas, n’avait pas lâché cette bombe. «Il peut jouer ce week-end, il n’y a aucun problème. Cesc a demandé à sortir devant Stoke City par précaution. Il a ressenti une petite douleur mais rien de grave». Alors Arsène, Cesc sera toujours absent un ou deux matches ?