Accès direct au contenu

Compatriote gênant

Mi-temps OM-Inter : Brandao tombe sur un os

Brandao

Faute de Loïc Rémy, l’Olympique de Marseille espérait compter sur son nouveau buteur providentiel, Brandao, pour s’en sortir face à l’Inter. La première mi-temps n’a pas vraiment été dans ce sens, car Brandao a trouvé à qui parler.

Les expérimentés de la Ligue des champions, Didier Deschamps en tête, le reconnaitront volontiers : la C1, c’est la catégorie au dessus. La catégorie où ce qui réussit en Ligue 1 ne suffit plus. Durant cette première période face à l’Inter Milan, Brandao l’a expérimenté, en étant très peu en réussite. Il faut dire que la défense centrale de l’Inter s’est occupée de son cas de manière très efficace. Et surtout, Brandao est tombé sur un os : Lucio.

Rémy aurait fait du bien
Dramatique, ce week-end, face à Bologne, le défenseur central de la sélection brésilienne a montré à Brandao ce qu’était le niveau international. Que ce soit sur plusieurs tacles décisifs ou des duels aériens remportés avec détermination, Lucio n’a commis aucune erreur durant cette première période, et Brandao n’a jamais trouvé le moyen de le mettre en difficulté. Et c’est forcément là qu’on pense à la vitesse de Loïc Rémy, qui aurait été un atout sans doute beaucoup plus compliqué à gérer pour Lucio…

A lire aussi : Porto : le Lucho de l'OM a bien changé