Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Ce témoignage surprenant sur l’intégration de Kevin Trapp…

Alors que son arrivée dans les rangs du PSG ne semblait pas avoir été accueillir de la meilleure des manières par Salvatore Sirigu et Nicolas Douchez, Kevin Trapp semble pourtant disposer du soutient du gardien français du PSG. Explications.

L’opération a été officialisée jeudi dernier par le PSG : Kevin Trapp débarque au sein du club de la capitale en provenance de l’Eintracht Francfort pour cinq ans, dans le cadre d’un transfert évalué à 8,5M€. Une arrivée qui aurait d’abord été très mal vécue par Nicolas Douchez comme l’avait révélé Le Parisien, lui qui aurait catégoriquement refusé de passer numéro trois derrière Salvatore Sirigu et Trapp. Mais ce malaise avec la direction du PSG semble clairement révolu…

« L’AIDER POUR QU’IL SE SENTE À L’AISE »

Dans des propos rapportés par le site officiel du PSG vendredi, Nicolas Douchez évoque l’arrivée de Kevin Trapp et souligne l’importance de son intégration rapide au sein du groupe : « Pouvoir échanger avec lui est très important. Nous devons l’aider pour qu’il puisse rapidement se sentir joueur du Paris Saint-Germain, qu’il se sente à l’aise dans le groupe. C’est comme cela qu’il pourra donner le meilleur de lui-même », a expliqué le gardien du PSG. Une sortie assez surprenante quand on sait que l’arrivée de Kevin Trapp aurait provoqué un certain malaise chez Nicolas Douchez cette semaine.

SIRIGU PRÊT À JOUER LA CONCURRENCE ?

Qu’en sera-t-il de l’avenir de Salvatore Sirigu, annoncé dans le collimateur de l’AS Rome et qui devrait être barré par Kevin Trapp au PSG ? Son agent a annoncé la couleur vendredi dans la presse italienne : « Salvatore est parisien et il ne bougera pas de là. La possibilité qu’il joue pour l’AS Rome ? Zéro. Sabatini ? Le directeur sportif de l’AS Rome est un excellent dirigeant et si Sirigu a explosé c’est aussi grâce à lui. Sabatini a déjà eu la possibilité d’avoir Sirigu à Rome il y a quelques années pour des petites sommes. Avec 3 millions et demi, il aurait pu rejoindre l’AS Rome, mais Sabatini a dit qu’il ne voulait pas le prendre de Palerme pour aller à la Roma ».

Articles liés