Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Valenciennes

Sanchez : « On est tributaires des autres clubs »

Défait à trois reprises lors des trois dernières rencontres, Valenciennes vit un début de saison compliqué. Mais pas étonnant si l’on analyse le mercato du VAFC. Les départs de Nicolas Isimat-Mirin à Monaco et de Gaetan Bong à l’Olympiakos ont déstabilisé l’arrière-garde nordiste. Des départs compensés par des prolongations de contrat (Lala et Rose), une arrivée qui ressemble à un pari (Ciss) et un prêt (Kagelmacher). Pas de joueur confirmé de Ligue 1. Une nécessité pour Valenciennes qui devait baisser sa masse salariale pour rentrer dans les clous budgétaires imposés par la DNCG. Une obligation financière que regrette l’entraîneur, Daniel Sanchez : « Je préfère toujours prendre un bon joueur plutôt que deux joueurs moyens,. Est-ce que l'on pouvait faire autrement ? On a remplacé quantitativement nos départs. On est tributaires des autres clubs. J'aimerais plus d'indépendance. »