Accès direct au contenu

Ligue 1 - Football

Sadran : « Nenê ? Personne ne t’oblige à avoir un train de vie ! »

sadran

Olivier Sadran a du mal à comprendre certains choix de carrière. Dans L’Equipe ce jeudi, le président du TFC n’hésite pas à critiquer le choix de Nenê qui a rejoint Al-Gharafa cet hiver, sans cacher l’attrait économique : « Personne ne t'oblige à avoir un train de vie ! On peut très bien dormir dans la même maison toutes les nuits et ne manger que trois fois par jour... », lâche Sadran, qui tacle également l’ancien Bordelais Marouane Chamakh : « Je trouve qu’il a laissé passer trop de temps sans jouer avant de réagir ».