Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/Real Madrid : L’agent de Laurent Blanc démonte ceux d’Ibrahimovic et Cristiano Ronaldo !

Cristiano Ronaldo - Zlatan Ibrahimovic

Jean-Pierre Bernès et Mino Raiola se livrant une véritable guerre médiatique depuis quelque temps, rien d’étonnant de voir le premier en rajouter une couche sur l’agent de Zlatan Ibrahimovic. Et le représentant de Cristiano Ronaldo en prend également pour son grade.

« C'est incroyable que Zlatan ne puisse rien dire alors que Monsieur Bernès, lui, peut tout dire », expliquait Mino Raiola, l’agent de Zlatan Ibrahimovic, le 16 avril dernier. Les deux hommes sont en froid depuis que Blaise Matuidi a décidé de délaisser l’agent de Laurent Blanc afin de travailler aux-côtés de Raiola. Interrogé sur RMC ce mercredi, Jean-Pierre Bernès à sèchement taclé l’Italien ainsi que l’agent de Cristiano Ronaldo, Jorge Mendes.

« CE SONT DES MARCHANDS »

« On n'a pas le même métier. Eux ce sont des marchands. Moi je suis un agent. J'ai toujours été dans le football. C'est une autre approche. Quand je parle avec un joueur, je parle avant tout football. Pas business ou argent en priorité. Je ne sais pas comment ils sont quand ils parlent à un joueur, mais moi, ce qui m'intéresse, c'est leur évolution sportive », a expliqué l’agent de Laurent Blanc au sujet de Mino Raiola et Jorge Mendes.

« LES JOUEURS SONT PLUS COMME MES ENFANTS »

Jean-Pierre Bernès a ensuite expliqué les différentes entre la gestion d’un joueur et celle d’un entraîneur : « Ce n'est pas le même métier, ils n'ont pas le même âge, c'est d'autres soucis. Pour les entraîneurs, il y a moins de postes. Et les rapports ne sont pas les mêmes. Les joueurs, c'est plus comme mes enfants. Et ne me parlez pas de conflit d'intérêts quand je gère des joueurs et entraîneurs d'un même club. Il n'y a qu'en France qu'on pense que ça puisse être un problème. L'important c'est d'être droit dans ses bottes. Parfois, c'est même un avantage, ça permet de faire passer des messages constructifs. Je ne vois pas ce qu'il y a de malsain de pouvoir demander à un entraîneur de venir me voir avec son joueur ».

Articles liés