Accès direct au contenu

Sondage du jour

PSG : regrettez-vous Antoine Kombouaré ?

Licencié fin décembre, Antoine Kombouaré a laissé un PSG leader à Carlo Ancelotti. Un peu plus de deux mois après, celui-ci est ce matin deuxième à deux points de Montpellier. Le tout avec un jeu ennuyeux et bien trop frileux. De quoi regretter Kombouaré ?

OUI : le PSG jouait mieux avec lui
Tout le monde s’accorde à le dire, le PSG d’Antoine Kombouaré était bien plus plaisant à voir que celui de Carlo Ancelotti. « Avec Ancelotti, il y a moins de spectacle », résume parfaitement Reynald Pedros dans nos colonnes cette semaine. Du spectacle, c’est pourtant ce que souhaitaient les Qataris en licenciant Kombouaré pour engager Ancelotti. Ce n’est pour le moment pas le cas. En plus de mieux jouer, le PSG de Kombouaré était plus prolifique. Au moment de son éviction, Paris était 1er avec trois points d’avance sur Montpellier. Ce matin, les Parisiens en ont deux de moins que le MHSC, avec un match en moins certes…

OUI : le système d’Ancelotti est trop défensif
Le fameux « arbre de Noël » de Carlo Ancelotti fait de plus en plus débat. Avec par moments huit joueurs à vocation défensive, il est jugé bien trop frileux. Surtout quand devant, vous possédez Javier Pastore, Jérémy Ménez, Nenê, Kevin Gameiro ou encore Guillaume Hoarau... « L’esprit de Kombouaré, c’était : ‘’On marque un but de plus que l’adversaire’’. Avec Ancelotti, c’est : ‘’On prend un but de moins que l’adversaire.’’ » Cette explication de notre consultant Daniel Bravo est sans doute un peu amplifiée, mais elle résume bien la situation.

NON : il n’était pas assez glamour
Antoine Kombouaré a activement participé au redressement sportif du PSG ces deux dernières saisons, mais son CV ne parlait pas assez pour lui. Seulement champion de France de Ligue 2 (Valenciennes) et vainqueur d’une Coupe de France (PSG), le technicien calédonien n’était pas assez glamour pour mener le projet ambitieux des Qataris. Quasiment méconnu hors de France, Kombouaré ne semblait pas en mesure de gérer les stars prêtes à venir dans la capitale. Javier Pastore lui a souvent fait comprendre. Nasser al-Khelaïfi et Leonardo aussi.

NON : Ancelotti est l’homme du futur
Les propriétaires qataris du PSG voulaient un entraîneur de renommée internationale sur le banc. Avec Carlo Ancelotti, arrivé le 30 décembre en remplacement d’Antoine Kombouaré, ils l’ont trouvé. Deux fois vainqueur de la Ligue des champions notamment, l’Italien est un technicien hors-pair au palmarès bien fourni. Sous contrat dans la capitale jusqu’en juin 2014, Ancelotti s’inscrit clairement dans le projet très ambitieux des Qataris. Il possède surtout un carnet d’adresse bien rempli…

« PSG : regrettez-vous Antoine Kombouaré ? » C’est notre sondage du jour. Vous avez toute la journée pour voter.