Accès direct au contenu

Le grand bluff

PSG Qatar la grande arnaque

Il y a deux ans, Le 10 Sport vous révélait les intentions de vente du PSG. Des informations confirmées dernièrement par Charles Villeneuve. Le sujet semble aujourd'hui de nouveau d'actualité. Sauf que cette fois, c'est du bidon.

Une ardoise à 100 millions d'euros

Le Paris Saint-Germain a aujourd'hui besoin d'argent, de soutiens et d'une solide campagne publicitaire. En cause : la gestion économique calamiteuse du club par Colony Capital.

Les années 2006-2009 ont en effet laissé une ardoise de 50 millions d'euros. La saison dernière, elle, s'est soldée par un déficit de l'ordre de 20 millions. En y ajoutant les 26 millions d'euros versés à Canal Plus pour le rachat du PSG, l'ardoise avoisine désormais les 100 millions d'euros, ce qui a logiquement poussé le grand patron de Colony, l'Américain Tom Barrack, a vouloir arrêter les frais.

Le responsable Europe de Colony, Sébastien Bazin, a donc fait appel à ses proches. Et pas des moindres puisque Nicolas Sarkozy, en personne, joue depuis des mois le pompier de service. Au printemps dernier, le chef de l'État a personnellement œuvré auprès de l'Emir du Qatar, le cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani, et sollicité l'ambassadeur de France au Qatar, Gilles Bonnaud, afin que Bazin déniche l'oiseau rare et ramène de l'argent frais. Peine perdue.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans Le 10 Sport, disponible dans vos kiosques tous les jeudis

Quel Diarra pour le PSG