Accès direct au contenu

Diplomatie

Pato : la stratégie du PSG

Pour ne pas froisser le Milan AC, Leonardo a trouvé une alternative à la piste Tevez tout en offrant aux Italiens les liquidités pour recruter l’attaquant argentin. Belle performance.

Ce n’est plus un secret, la quête d’un attaquant de niveau international est la priorité du Paris Saint-Germain. Les dirigeants aimeraient même finaliser un dossier dans les premiers jours du mois de janvier pour présenter le joueur lors de leur stage de préparation au Qatar. Initialement, la priorité des propriétaires qataris était l’Argentin de Manchester City, Carlos Tevez. Une piste creusée par le Cheikh Tamim en personne sans que Leonardo ne soit alerté dans un premier temps.

Leonardo ne voulait pas de Tevez

Mis au courant des démarches entreprises, le manager brésilien a tout fait pour freiner les tractations. Pour plusieurs raisons : d’une part, son autorité et ses compétences étaient mises à mal. D’autre part cet intérêt du PSG pour Tevez a été très mal vu du côté du Milan AC, également intéressé par le joueur. Or, comme le 10 Sport le révélait précédemment, Leonardo est très soucieux de son image en Italie puisqu’il souhaite revenir s’installer à moyen terme dans son pays d’adoption. Pour ne pas froisser Milan, Leo a donc tout mis en œuvre pour que la piste Tevez n’avance pas trop vite. Il a notamment travaillé sur les dossiers d’autres attaquants comme le jeune international brésilien de Porto Alegre, Leandro Damiao, une autre piste que nous avions révélée.

D’après nos informations, il y a une dizaine de jours, Leonardo a rencontré à Paris avec un agent de joueur très influent sur le marché italien avec qui il a régulièrement travaillé dans le passé.

Recruter Pato pour sauver son image en Italie ?

Au cours du dîner, Leonardo a demandé à cet intermédiaire de tout mettre en œuvre pour attirer à Paris l’une des plus grosses stars du championnat italien. A la lumière des événements récents, il semble que le nom évoqué entre les deux hommes ce soir-là ait été celui du Brésilien du Milan AC, Pato. Mais cet intérêt soudain pour l’attaquant rossonero n’est peut-être pas innocent. Milan n’avait pas de liquidités pour recruter Tevez puisque City voulait un transfert sec et la vente de Pato (un montant de 50 millions est évoqué) règle le problème.

Leonardo réaliserait deux jolis coups en un : il recrute un attaquant de haut niveau et donne de l’argent à son ancien club pour qu’il puisse s’offrir Tevez. Belle performance qui devrait lui permettre de garder la cote en Italie. Pas sûr néanmoins que cette manœuvre soit très appréciée du côté du Qatar. Si Pato vient à Paris, Leonardo aura une pression supplémentaire sur les épaules et aura tout intérêt à ce que le jeune Brésilien carbure…