Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Les supporters sont-ils trop durs avec José Anigo ?

José Anigo est dans le collimateur de beaucoup de supporters de l’OM depuis des semaines. Ces derniers sont-ils trop durs avec Anigo ?

Dimanche, lors de la rencontre OM-Lille (0-0), José Anigo a de nouveau été victime de la fronde des supporters phocéens. Certains réclament sa démission depuis des semaines. Une banderole indiquait notamment « Bielsa ou pas, Anigo, casse-toi », une autre « Si tu aimes l’OM, démissionne ». Le directeur sportif de l’OM, passé entraîneur en décembre 2013 après le limogeage d’Elie Baup, savait que le poste d’entraîneur était davantage exposé. Mais il ne s’attendait certainement pas à être la cible d’une telle fronde. « Je trouve idiot de faire autant de bordel autour de moi, le plus important reste le club, je suis surpris par autant d’importance à donner à des choses en particulier ou même à un entraîneur » , a indiqué Anigo, un brin désabusé, il y a quelques jours.

OM - Labrune : «Il n’en a pas assez pris dans la gueule José ?»

DES CRITIQUES EXCESSIVES…

José Anigo, dans un contexte tendu, s’évertue à terminer le moins mal possible la saison avec l’OM. Marcelo Bielsa devrait, sauf retournement de situation, prendre sa succession la saison prochaine. Mais pourquoi un tel acharnement contre José Anigo, lui l’enfant de l’OM, lui qui aime tant « son club » ? « Je peux me demander si j’ai fait le bon choix (celui d’accepter le poste d’entraîneur, ndlr) car je n’ai pas gagné plus d’argent en acceptant cette mission. Je l’ai fait uniquement pour le club. J’ai fait ça parce que je pensais que c’était une bonne chose pour le club, mais apparemment je me suis trompé » , a ajouté récemment Anigo. Son président, Vincent Labrune, lui aussi contesté, ne comprend pas les critiques à l’encontre de son coach : « II n'en a pas assez pris dans la gueule, José, ces derniers mois ? Il faudrait arrêter avec ces critiques violentes et systématiques » .

ANIGO NE VOULAIT PAS ÊTRE ENTRAÎNEUR…

Le président phocéen accuse même les supporters de jouer contre leur camp : « Puisque la contestation ne dépend pas des résultats, on est donc dans une opposition à l'OM. Pour décourager l'actionnaire, faire fuir des investisseurs potentiels, des entraîneurs ou des joueurs, il n'y a pas de meilleure manière. Ils se battent contre l'OM ». Certes, l’OM manque de souffle, d’idées dans le jeu, de cohésion, d’allant. L’OM ne fait plus rêver ses supporters. Mais José Anigo, qui a tant œuvré pour son club depuis des années, qui a fait preuve de loyauté, doit-il être désigné comme le principal responsable juste pour une saison ratée ? C’est dur, vraiment très dur pour l’actuel coach olympien qui ne souhaitait même pas être entraîneur de son club de cœur en décembre dernier. Il l’a fait… pour rendre service. Drôle de remerciements…

Articles liés