Accès direct au contenu

En quête

OM Brandao confrontation aujourdhui

Brandao, dont la garde à vue a été prolongée de 24 heures, va être confronté aujourd'hui à la jeune femme qui l'accuse d'agression sexuelle. Le Brésilien a en tout cas reconnu une relation sexuelle.

Interpellé mardi matin à son domicile sur les hauteurs de Cassis, par la Brigade des moeurs de la Sûreté départementale, Brandao a passé la nuit en garde à vue, dans les geôles de l’hôtel de police de Marseille (L’Evêché). Une garde à vue qui a été prolongée de 24 heures supplémentaires comme la loi le permet. Les enquêteurs, qui avaient hier dans la matinée perquisitionné son domicile, ont écouté la version des faits du joueur brésilien. Selon son avocate, Me Patricia Clusan, Brandao « nie farouchement l’agression sexuelle » dont il est accusé. La Provence rapporte que les faits se seraient déroulés dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 mars entre une discothèque bien connue d’Aix-en-Provence et une aire d’autoroute proche de la ville. La jeune femme qui accuse Brandao d’agression sexuelle aurait terminé la soirée à l’hôpital.

Pour Brandao, la jeune femme était consentante 

S’il est nécessaire de respecter la présomption d’innocence, l’avocate de l’attaquant de l’OM a précisé que Brandao « reconnait une relation sexuelle avec cette femme, mais pas dans les conditions qu’elle décrit. Pour lui, cette relation n’a rien eu d’anormal car elle était consentante. » Face à ces deux versions différentes, les enquêteurs marseillais ont donc décidé d’organiser ce mercredi une confrontation entre la jeune femme, âgée de 23 ans, et l’attaquant marseillais.