Accès direct au contenu

Pas au niveau

OL : le dur apprentissage dAl Kamali

Hamdan Al Kamali

Hamdan Al Kamali est avant tout un pari financier réalisé par l’OL. Car sportivement, l’international émirati part de très loin. Le défenseur doit suivre un programme de remise à niveau pour jouer… avec la réserve. « Dans le cadre d’investissements stratégiques, que nous pouvons envisager avec un certain nombre de pays émergents, le Japon pour les filles, les Emirats pour les équipes de garçons, l’OL va essayer de passer un certains nombres d’accords. (…) Nous espérons créer des flux économiques avec ces pays qui seront demain les leaders en matière de football. » Jean-Michel Aulas n’a pas nié l’intérêt avant tout économique d’Hamdan Al Kamali pour l’OL.OL : Kamali se prépare pour jouer en CFAUn pari financier que Lyon espère doubler d'une réussite sportive. Le staff lyonnais tente ainsi de faire progresser l’international émirati : « Je savais que les dirigeants du club lui avaient préparé un programme d'entraînement difficile pour le préparer à la fois tactiquement et physiquement à jouer avec leur équipe réserve, confie Abdullah Misfir, sélectionneur des Emirats Arabes Unis, à Gulf News. Il s'agit d'un programme de formation difficile pour un joueur habitué aux programmes locaux de formation et notre savoir-faire. Hamdan va devoir changer de mode de vie. » Al Kamali doit donc s’astreindre à un mois de remise à niveau uniquement pour pouvoir évoluer avec la réserve en CFA. L’alibi de l’OL pour se tourner vers les Emirats paraît un peu gros.

Articles liés