Accès direct au contenu

Foot - Mercato - FC Nantes

Mercato : Le FC Nantes doit-il vendre Djordjevic au plus vite ?

La situation est très tendue actuellement entre Filip Djordjevic et le FC Nantes. Le club nantais doit-il vendre son attaquant dès le mercato hivernal ?

Sous contrat jusqu’en juin 2014 à Nantes, Filip Djordjevic a refusé la proposition de prolongation de contrat du FCN. Le buteur serbe se serait même mis d’accord avec la Lazio Rome pour rejoindre, libre, le club transalpin en fin de saison. Une situation qui irrite au plus haut point Waldemar Kita, le président du club, qui pensait pouvoir convaincre son joueur. « Il y a l’entourage de Djordjevic avec des gens qui parlent beaucoup, qui sont de sa nationalité. Ce sont eux qui vont toucher l’argent à sa place et il ne le comprend pas. Je recherche un attaquant depuis déjà deux ou trois mois. Je ne dirai jamais de mal de Filip (Djordjevic) parce que je l’ai protégé pendant six ans. Mais je reproche à son entourage très proche ou familial de faire des conneries » , expliquait le président nantais fin décembre sur RMC.

Mercato - FC Nantes : La liste du club pour le mercato d’hiver

LA SITUATION S’EST TROP DÉTÉRIORÉE

Depuis, la situation s’est encore détériorée. Djordjevic ? Demandez lui vous-même où il veut aller parce qu’il ne le dit même pas au club ! » , s’est exclamé le week-end dernier Kita au micro d’Eurosport. Il est difficile d’imaginer Djordjevic finir la saison à Nantes dans de telles conditions, alors que le joueur est en conflit ouvert avec son club. Nantes est remonté à l’idée de voir filer libre un joueur au club depuis 2008. Mais Djordjevic est en position de force et attend sagement la fin de son contrat au FCN pour négocier au mieux un futur contrat.

IL POURRAIT MANQUER SPORTIVEMENT…

La dernière chance pour Nantes de gagner un peu d’argent avec Djordjevic est de le vendre au plus vite, avant fin janvier. Sauf retournement de situation exceptionnel, l’international serbe ne prolongera pas. Nantes n’a pas le choix, même si l’attaquant est actuellement le meilleur buteur du club avec huit buts, déjà, en Ligue 1 cette saison. Sportivement, il pourrait manquer. Le timing est toutefois serré. Déjà, Djordjevic peut camper sur ses positions et refuser de partir cet hiver. De plus, les clubs intéressés savent très bien que l’attaquant sera libre dans six mois… Quel intérêt pour eux de donner une indemnité dès janvier ?

Articles liés