Accès direct au contenu

Conquérant

Comment Gignac a reconquis Deschamps

Comment Gignac a reconquis Deschamps

André-Pierre Gignac, convoqué dans le groupe marseillais pour affronter l’Inter Milan mercredi soir, va finir par devenir le chouchou de Didier Deschamps. L’époque de leur embrouille semble si loin.

La fin d’année 2011 avait été marquée par la brouille entre André-Pierre Gignac et Didier Deschamps. Suite à un manque de respect verbal, l’attaquant de l’OM avait été écarté par son entraîneur avant d’être réintégré puis de s’excuser proprement. Depuis, les relations entre les deux hommes se sont réchauffées pour plusieurs raisons.

Gignac est pleinement investi
En le convoquant dans le groupe face à l’Inter, Deschamps a voulu lui envoyer un signe pour le récompenser de son investissement au quotidien. « Vu le match, il était difficile de le faire entrer avec ce qu’il a vécu. Mais il a pu retrouver le parfum, le groupe, le vestiaire… qu’il se sente joueur, c’est bien sur le plan psychologique », a confirmé l’entraîneur phocéen.

Gignac demande à jouer en réserve
Preuve de l’excellent état d’esprit affiché par APG, ce dernier a même demandé à Deschamps de le faire descendre d’un cran afin de le faire évoluer en équipe réserve le week-end dernier à Corte. Ce que lui a refusé son coach. « Il aurait joué si ça avait été à domicile et ça aurait pu être bien pour retrouver des sensations mais c’était plus compliqué pour un match à l’extérieur », s’est-il dédouané.

Gignac garde le bon état d’esprit
Ce que Deschamps apprécie également chez son poulain, c’est son nouvel état d’esprit. Toujours optimiste, à aller de l’avant. Depuis une dizaine de jours, Gignac s’entraîne avec ses coéquipiers « avec le sourire et travaille devant le but ». « Si je le prends à Brest, il est susceptible d’entrer. Il est dans le groupe et il a besoin de temps de jeu. Il sera là dimanche et on ira petit à petit ». Ce qui est sûr, c’est que s’il joue, ça risque d’enflammer Twitter.

Articles liés