Accès direct au contenu

Recette miracle

Comment Deschamps prepare le sprint final de l’OM

le10sport

Le football n'échappe pas à la règle. A chaque fin d'année son bilan et son début d'année ses bonnes résolutions. Didier Deschamps a fait son analyse, sur le site officiel de l'OM, pour finir en trombe.

Apprendre à revivre ensemble

« Il est surtout important après une coupure de dix jours d’être de nouveau ensemble sur trois, quatre jours. »

Reprendre les bonnes habitudes

« Ça permet aussi de faire le point, de faire un peu attention à la diététique, au sommeil, au repos, aux soins… »

Faire le point sur quelques cas

« J’aurai aussi besoin de faire quelques entretiens individuels. »

Recharger les batteries

« Ça sert surtout à refaire du travail physique car on va ensuite partir sur une nouvelle grosse série de matches. Il faut donc remettre de l’essence dans le réservoir même si on a encore la semaine prochaine pour travailler et faire des rappels sur la puissance et la vitesse. »

Ne pas tout mettre sur le dos des nouveaux

« Si on a le classement qu’on a à l’heure actuelle, c’est qu’il y a eu des carences collectives mais aussi individuelles. Que ce soit des joueurs qui ont du mal à digérer les succès de l’an dernier ou des nouveaux qui ont eu besoin d’un temps d’adaptation. »

Laisser les attaquants tranquille

« Je n’ai pas besoin de leur dire. (…) Pour les attaquants, on ne va pas insister trop lourdement mais ça passera par une efficacité offensive supérieure pour obtenir plus de points. »

Revenir aux basiques

« Il y a trois choses importantes dans le foot : l’efficacité, l’efficacité et l’efficacité. Il y a deux zones de vérité : l’efficacité offensive et l’efficacité défensive. Je suis convaincu qu’il y a plus de probabilités de gagner un match en jouant bien mais le plus important, ça reste les résultats. »

Prévenir pour éviter l'accident face à Evian

« Ce match de coupe sera compliqué. Même si c’est face à une équipe de L2, ils sont premiers de leur championnat et quand on voit ce que fait Brest cette année… Et c’est la coupe de France avec tout ce qui l’entoure. »

A lire aussi: Cris n'est pas mort !